La bourse ferme dans 1 h 19 min
  • CAC 40

    6 257,73
    +47,18 (+0,76 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 005,22
    +28,81 (+0,72 %)
     
  • Dow Jones

    34 017,98
    -119,33 (-0,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2028
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 787,80
    -5,30 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    45 437,11
    -1 052,04 (-2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 274,59
    +31,54 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,36
    +0,01 (+0,02 %)
     
  • DAX

    15 269,24
    +73,27 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    6 912,54
    +17,25 (+0,25 %)
     
  • Nasdaq

    13 938,81
    -11,40 (-0,08 %)
     
  • S&P 500

    4 166,16
    -7,26 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3848
    -0,0084 (-0,61 %)
     

Les supermarchés pourront bien vendre des jeux vidéos

·1 min de lecture

Bonne nouvelle pour les accros aux jeux vidéos. Le gouvernement a tranché : considérés comme faisant parti des biens "essentiels", ils pourront être vendus en grandes surfaces pendant le confinement. À l'inverse, les rayons considérés comme “non essentiels” sont fermés depuis le samedi 20 mars dans les 19 départements confinés. Le reste de la France suivra dès le samedi 3 avril. Jouets, sous-vêtements ou encore articles de sport y sont proscrits… mais la réglementation concernant les jeux vidéos était, jusqu'à aujourd'hui, loin d’être claire.

Pour le Sell, Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs, il n'y avait pas de doute : le décret révisé le 19 mars autorisait bien la vente de jeux vidéos en supermarché. Pourtant, le ministère de l'Économie avait un discours différent : dans un tableau récapitulatif des rayons ouverts ou non fourni à Capital, on pouvait lire dans la colonne “fermés” les “jouets et jeux vidéo”. Difficile à croire, alors que dans des grandes surfaces des départements alors confinés, les jeux vidéo trônaient en tête de gondole, bien accessibles au public.

>> À lire aussi - L'éditeur du jeu FIFA met fin à sa collaboration avec Pierre Ménès

“Je ne vois pas pourquoi les magasins Fnac-Darty pourraient vendre des jeux vidéo quand les autres grandes surfaces ne le pourraient pas, confiait alors le porte-parole de Système U, Thierry Desouches, à Capital. C’est une question d’équité.” En ce qui concerne les consignes gouvernementales, le cadre de la chaîne de magasins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les AirPods Pro enfin en stock et en promotion chez Amazon et Cdiscount
Les commerces qui ferment et ceux qui restent ouverts : les listes
10 pays où les voyageurs vaccinés pourront se rendre facilement cet été
Une agence de voyage propose à des touristes un voyage test en Grèce
Auchan rappelle du jambon, du fromage et des gnocchis potentiellement dangereux