Publicité

La vente d'un radar automatique aux enchères fait du remous en Belgique

PIXABAY

Le 29 août prochain, la maison de vente aux enchères Hammertime, basée à Anvers, avait prévu une vente peu ordinaire. En effet, parmi les objets proposés à la vente se trouvait un radar automatique, ayant appartenu à la petite commune flamande de Schoten, rapporte Auto Plus, le 27 août 2023. Une bonne histoire belge donc. En effet, cette vente, bien que singulière, a suscité un vif intérêt, mais elle a également provoqué une controverse inattendue. Outre le radar automatique, d'autres biens inhabituels étaient à l'affiche de cette vente aux enchères. Quatre anciens véhicules de service et quinze véhicules saisis, appartenant à la police de Schoten, étaient également mis en vente, de même qu'un bulldozer et pas moins de 260 vélos, certains abandonnés, d'autres volés.

Le radar automatique, toutefois, était la pièce maîtresse de cette vente. Dans une annonce quelque peu taquine, Hammertime a lancé : "Serez-vous le premier Belge à avoir un radar privé dans son jardin ?". Il est vrai que la mise aux enchères d'un tel objet est une rareté. Steven Teughels, qui travaille pour Hammertime, a déclaré : "J'ai proposé à la vente à peu près tout au cours de ma carrière, mais jamais de radar." Selon lui, il est fort probable que des personnes aient été intéressées par cet appareil. Il précise qu'il est "livré entièrement câblé" et qu'une personne ayant des compétences techniques pourrait probablement le remettre en état de fonctionnement. La vente s'adressait donc aux passionnés, ainsi qu'aux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite