Marchés français ouverture 1 h 44 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 554,38
    -132,02 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0512
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 342,89
    +528,07 (+2,81 %)
     
  • BTC-EUR

    15 994,32
    -294,04 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,25
    -7,78 (-1,94 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Vente d'ITA Airways : Rome met fin à la période d'exclusivité

Julien Sarboraria

Le nouveau ministre italien de l'Économie Giancarlo Giorgetti a annoncé, lundi 31 octobre, sa décision de ne pas renouveler la période d'exclusivité pour les négociations avec le fonds d'investissement américain Certares, Air France-KLM et Delta sur la vente d'ITA Airways, née des cendres d'Alitalia. "Les obligations d'exclusivité accordées le 31 août à Certares, Air France-KLM et Delta pour la vente d'ITA cessent aujourd'hui", indique le ministère dans un communiqué, ajoutant que "les discussions se poursuivaient" en vue d'un "possible accord sur une cession" de la compagnie publique.

L’ancien gouvernement dirigé par Mario Draghi avait annoncé fin août avoir retenu l'offre de Certares, associé à Air France-KLM et Delta Air Lines, pour le rachat d'ITA Airways en vue de l'ouverture de négociations exclusives. Cette annonce surprise avait constitué un revers pour l'armateur italo-suisse MSC et son allié allemand Lufthansa, qui étaient considérés jusque-là comme favoris dans la course au rachat du successeur d'Alitalia et pourraient désormais entrer à nouveau en piste.

Certares a ainsi demandé, en vain, une nouvelle prolongation de la période d'exclusivité, qui expirait ce lundi. Le choix de Certares ne faisait pas l'unanimité au sein du gouvernement Draghi. Giancarlo Giorgetti, alors ministre du Développement économique, n'avait ainsi pas caché sa déception, estimant que "l'avenir de la compagnie n'(était) pas garantie", en l'absence de partenaires industriels pouvant prendre une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SpaceX : la fusée opérationnelle la plus puissante du monde a décollé pour la première depuis trois ans
Prix de l'énergie : Duralex met son four en veille, les 250 salariés en chômage partiel
Energie : nouveaux appels à la grève lancés chez GRDF et Enedis
Covid-19 : revers pour Axa face à plusieurs restaurateurs
Sony relève ses prévisions annuelles grâce à la chute du yen