Marchés français ouverture 8 h
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 548,66
    +960,29 (+2,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Le vent serait à l'origine des tremblements d'un gratte-ciel en Chine selon des experts

·1 min de lecture

Les tremblements d'un gratte-ciel du sud de la Chine, évacué en mai, étaient causés par le vent, ont conclu jeudi des experts, assurant que l'immeuble ne présente aucun risque d'effondrement. Avec près de 300 mètres de haut, le SEG Plaza est l'un des immeubles emblématiques du quartier d'affaires de Shenzhen, l'immense métropole qui fait face à Hong Kong. En mai, la tour de 78 étages s'était mise à trembler alors qu'aucun séisme n'avait frappé la ville. Et le bâtiment, qui abrite sur plusieurs étages un immense marché de composants et produits électroniques, avait dû préventivement être fermé le temps d'une enquête.

Les inspecteurs ont rendu leur conclusion: les oscillations ont été causées par des "secousses" liées au vent et au vieillissement du mât au sommet de l'édifice. "La structure principale de la tour SEG Plaza est sûre", ont-ils indiqué dans un rapport rendu public jeudi. "Le retrait du mât peut résoudre le problème des secousses perceptibles dans le bâtiment". D'après le rapport d'expertise, le SEG Plaza a tremblé 21 fois entre le 18 et le 20 mai. Des images diffusées sur les réseaux sociaux avaient montré plusieurs centaines de piétons s'enfuir en courant du périmètre du bâtiment. Et les commerçants de la tour avaient été contraints les jours suivants de fermer boutique.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

Selon une étude publiée en avril dans la revue d'ingénierie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Décrochage des cours du pétrole après la parution des stocks américains et le repli de la demande d'essence
États-Unis : "une croissance au-dessus de la moyenne" mais gare à la hausse des prix
France : grâce à une meilleure croissance économique, le déficit public sera finalement moins élevé qu'attendu en 2021
Voiture électrique : plus de 43.000 bornes de recharge ouvertes au public en France
Auto : En France, 150.000 emplois pourraient être menacés par le plan climat de la Commission européenne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles