La bourse ferme dans 16 min

Vent de panique pour le jour de l'An sur un vol Nice-Nantes

Les passagers du vol AF 1360 se souviendront longtemps de leur 1er janvier 2020. Alors qu'il devait relier Nice à Nantes, l'appareil a dû se poser en urgence à Lyon, relate Ouest-France. La raison ? Un problème de dépressurisation dans la cabine. L'avion avait décollé à 13h15 de la Côte d'Azur, mais seulement quelques minutes après "des turbulences" ont secoué l'appareil, faisant tomber les masques à oxygène.

>> A lire aussi - Airbus : un morceau d'avion retrouvé dans le jardin d'un particulier

Un vent de panique a alors envahi les passagers. "Tout le monde s’est regardé. On nous a annoncé que la cabine était dépressurisée et que l’avion allait devoir atterrir en urgence, sans nous préciser pourquoi", raconte au quotidien régional Mick, présent à bord avec toute sa famille. Et d'ajouter : "On sentait que l’avion descendait vite et personne ne nous disait pourquoi. Il y a eu de la fumée dans la cabine". L'un des stewards aurait confié au père de famille n'avoir jamais vécu ce type de situation en 20 ans de service.

Quatre heures de retard à l'arrivée

Fort heureusement, l'appareil a pu atterrir sans encombre à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry où les secours attendaient sur le tarmac pour prendre en charge les passagers. "Il y avait plein de camions de pompiers sur la piste qui nous entouraient. Mais étonnamment, les passagers sont restés très calmes", assure Mick. Malgré cette belle frayeur, toutes les personnes à bord ont rembarqué dans un autre appareil pour rejoindre leur destination finale, Nantes, avec quatre heures de retard.

>> A lire aussi - De l'huile dans le carburant d'Air France

À la suite de cet incident, Air France a assuré qu'il ne s'agissait pas d'une "situation d'urgence". "Ce sont des incidents connus, qui ne relèvent pas de situation d'urgence, et pour lesquels les équipages sont formés. Air France regrette le désagrément et rappelle que la sécurité est sa priorité absolue", a précisé la compagnie aérienne, relayée par France 3. Mais ce qui est sûr, c'est

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Robot facteur, véhicules électriques... comment la Poste révolutionne ses livraisons
Coût, recharge, vitesse... 10 idées reçues sur la voiture eléctrique
Tache sur la chemise, braguette ouverte... faut-il le signaler à son patron ?
Combien BlackRock pourrait gagner avec la réforme des retraites ? Les faits, rien que les faits
Un club de foot se trompe sur sa carte de vœux et emmène ses supporters au cimetière