La bourse ferme dans 5 h 25 min
  • CAC 40

    6 592,33
    -10,21 (-0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 101,31
    -11,02 (-0,27 %)
     
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1889
    -0,0035 (-0,30 %)
     
  • Gold future

    1 777,90
    -5,00 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    26 546,54
    -1 621,04 (-5,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    753,54
    -96,80 (-11,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,08
    -0,58 (-0,79 %)
     
  • DAX

    15 562,97
    -40,27 (-0,26 %)
     
  • FTSE 100

    7 074,97
    +12,68 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3872
    -0,0061 (-0,44 %)
     

Vendredi 13 : pourquoi vous ne ferez pas fortune (légalement) avec le casino en ligne

·1 min de lecture
Vendredi 13 : pourquoi vous ne ferez pas fortune (légalement) avec le casino en ligne

Par défaut, en France, les jeux de hasard et d’argent sont interdits. C’est ce que stipule très clairement l’article L320-1 du Code de la sécurité intérieure. Ce n’est que par exception que vous êtes autorisés à miser au Loto, à faire un pari sportif ou à jouer au poker. Et si une dérogation permet également aux casinos « physiques » de vous proposer des jeux d’argent, ce n’est pas le cas pour les casinos en ligne, qui demeurent prohibés dans l’Hexagone. Et ce alors que de très nombreux voisins européens (Belgique, Italie, Espagne, Portugal, Suisse, Irlande…) les ont légalisés.

Argument n°1 en faveur de cette interdiction : le risque d’addiction très élevé que présentent la roulette, le black jack, le craps et surtout les machines à sous… « La principale explication qui a été donnée jusqu’à présent [par l’Etat français, ndlr] tient au fait que ces jeux sont plus dangereux, plus nocifs que les autres. Ce sont des jeux qui nourrissent davantage l’addiction », explique Frédéric Guerchoun, directeur juridique de l’ANJ (Autorité Nationale des Jeux, ex-Arjel), autorité indépendante chargée de la régulation des paris sportifs et des jeux d'argent et de hasard.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Orange Bank ou Boursorama : quelle est la meilleure banque en ligne pour les familles ?
- Crédit Mutuel et CIC : un prêt jeune à 0% et des frais d'incidents offerts face à la crise
- Livret Distingo bloqué : PSA Banque promet une solution « dès ce soir »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles