Marchés français ouverture 1 h 28 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1153
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    23 570,58
    -236,42 (-0,99 %)
     
  • BTC-EUR

    33 475,81
    +983,94 (+3,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    847,24
    +27,74 (+3,38 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

A vendre: une annexe de château en Champagne pour 430.000 euros

·2 min de lecture

C’est une mémoire vivante. Celle d’un château disparu au sud de la Champagne. Aujourd'hui, cette annexe (en parfait état) est à vendre pour 430.000 euros.

C’est une mémoire vivante. Celle d'un château qui se dressait là, dans ce sud Champagne, avec ses rivières, ses vallons profonds et ses forêts denses. A 50 kilomètres de Troyes et à 2h30 de Paris par l’A5, cette propriété du 17e siècle garde désormais l'orée d'un petit village seigneurial d'une cinquantaine d'habitants. Son histoire est exemplaire : c’était l’annexe du château de Fuligny, probablement édifié au 17e siècle par Charles d'Allonville sur le site d'un ancien château fortifié. Mais en 1950, le comte René de Tilly-Blaru quitte ce château de quinze pièces, trop lourd à entretenir, pour s'installer dans cette annexe de 445 m2, qu’il restaure et embellit avec des cheminées en marbre et des boiseries en chêne issues du château. Le château sera entièrement démonté en 1990.

Un jardin qui ouvre sur la campagne

La demeure, sans voisinage immédiat (et pour cause !), est close par un mur en pierre sur deux côtés, une longue dépendance sur le troisième et par un simple grillage sur le dernier qui ouvre la vue sur la campagne. Le jardin a une surface actuelle d'environ 5.000m2 mais il est possible d'acquérir plusieurs hectares supplémentaires.

Le bâtiment principal, sur deux niveaux, ouvre sur un hall central est carrelé d'un damier noir et blanc, et mène vers une cuisine, un bureau, un grand salon et une salle à manger. Parquets en chêne posé à l'anglaise, cheminée, panneaux muraux peints… A l’étage, cinq chambres et deux salles de bain. Là aussi, parquet à l'anglaise, cheminées en marbre et grenier de 155m2 aménageable. Coté dépendances, un bâtiment de 120m2 au sol, en pan de bois et moellons offre trois pièces à restaurer (cheminées en pierre) et se prolonge par deux garages et une pièce de stockage. S’ajoute à cela une ancienne serre à restaurer d'environ 17m2.

Prix : 450.000 euros


Contact : Agence Patrice Besse Florence Fornara (01 42 84 80 85)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles