Marchés français ouverture 8 h 4 min
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0324
    -0,0020 (-0,20 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    +906,74 (+5,24 %)
     
  • BTC-EUR

    15 935,76
    +106,46 (+0,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    389,69
    +0,96 (+0,25 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     

Le vendeur de meubles Made.com jette l'éponge

Il n'est déjà plus possible de commander un meuble ou de la décoration sur le site de Made. - Credit:Capture d'écran du site Made.com.

Le site de vente de meubles en ligne, en grandes difficultés financières dans un contexte d’inflation et de pénuries, n'a pas trouvé de repreneur.

Il n'est déjà plus possible de passer commande sur son site Internet. Confrontée à une baisse des commandes, notamment en raison de l'inflation et de la perturbation mondiale des chaînes d'approvisionnement, l'entreprise Made se retrouve en grande difficulté financière. Faute d'avoir réussi à trouver de nouvelles sources de financement, le vendeur de meubles en ligne a annoncé son placement sous administration en vue de sa liquidation. Son action à la Bourse de Londres va également être suspendue.

L'entreprise britannique a ainsi indiqué mardi 1er novembre « son intention de nommer des administrateurs » du cabinet PwC. « À la suite d'une demande du conseil d'administration, les actions ordinaires de la société ont été suspendues » à la Bourse de Londres, est-il également précisé dans le communiqué. À terme, la cotation « sera annulée, toute valeur résiduelle sera distribuée aux actionnaires et la société sera liquidée », a-t-elle ajouté. L'entreprise avait averti en septembre qu'elle évaluait « différentes options stratégiques ».

Un retournement de fortune depuis son introduction en Bourse

Connue pour ses confortables canapés en velours coloré, la société a pâti d'un retournement de fortune depuis son introduction en Bourse en juin 2021. Sa capitalisation boursière valait alors quelque 775 millions de livres et son titre 200 pence, des valeurs parties en fumée depuis. Son action a perdu plus de 99 % de sa valeur depuis le début de l'année, ne valant plus déso [...] Lire la suite

VIDÉO - Une propriété de la reine Elizabeth II est à louer sur Airbnb