La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1414
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 985,41
    -1 000,84 (-2,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 013,47
    -12,26 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Vendée: une mâchoire vieille de 3500 ans retrouvée sur une plage

·1 min de lecture
La mâchoire a été retrouvée sur une plage de Vendée. Ici, celle de Bretignolles-sur-Mer.  - Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
La mâchoire a été retrouvée sur une plage de Vendée. Ici, celle de Bretignolles-sur-Mer. - Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Le 16 juillet 2019, une joggeuse fait une étrange découverte alors qu'elle court le long de la plage de Sainte-Anne, à La Tranche-sur-Mer (Vendée). A même le sable, elle découvre l'ossement d'une mâchoire. Particulièrement bien conservé, le reste humain éveille les soupçons. Et si elle appartenait à une personne disparue depuis des années, ou pire, assassinée?

Des origines qui remontent à l'âge du Bronze

Les premiers examens établissent que la mâchoire retrouvée appartenait à une femme, âgée entre 30 et 46 ans. Mais ce n'est que lors d'examens plus poussés réalisés à Bordeaux que la piste criminelle est définitivement écartée. Un laboratoire de Bordeaux établit que le reste humain a près de 3500 ans, comme le relate Ouest-France.

"Ce qui veut dire que la mâchoire date, environ, de 1480 avant J.-C", confie Nathalie Huet, ingénieure de recherche au Départements des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines de Marseille (DRASSM), au quotidien local. Soit la période de l'âge du Bronze.

Des recherches à poursuivre

Toujours selon Ouest-France, l'objectif des scientifiques est aujourd'hui de déterminer le régime alimentaire de la femme derrière cette mâchoire. Et un centre d'anthropologie de Bordeaux pourrait également pousser plus loin encore le travail d'investigation.

"L’intérêt de cette pièce, c’est que c’est un os très dur alors que, souvent, les morceaux de squelettes sont moins bien conservés", analyse auprès de Ouest-France Nathalie Huet, du DRASSM.

Ce n'est pas la première fois que des ossements humains sont retrouvés dans la zone. Des os retrouvés sur une plage de l'île d'Yeu ont déjà fait l'objet de recherches, tout comme d'autres retrouvés dans la Manche.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles