La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 668,37
    +1 726,63 (+4,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Vase d'Autun, astéroïdes et méningite bactérienne : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 22 octobre 2021 : le vase diatrète retrouvé à Autun l'année dernière commence à livrer ses secrets, un chercheur a proposé d'infliger des "pichenettes gravitationnelles" aux astéroïdes pour dévier leur trajectoire et une étude explore une façon de traiter les méningites bactériennes sans recourir à des antibiotiques.

L'actualité des sciences du vendredi 22 octobre 2021, c'est :

En archéologie : .

  • Découvert durant l'été 2020 dans une nécropole à Autun, ce remarquable vase ouvragé de l'époque romaine a fini d'être restauré et commence à livrer ses secrets intrigants.

  • Il s'agit d'un vase diatrète, sculpté dans le tronçon de verre lui-même : une rareté archéologique puisqu'on n'en dénombre que 13 exemplaires complets à travers le monde, celui-ci étant le premier retrouvé en Gaule.

  • Des analyses d’imprégnation ont révélé les ingrédients d’une mixture dont il était rempli au moment de l’inhumation, notamment de l'ambre gris, faisant de ce vase la plus ancienne preuve archéologique de l'utilisation de cette substance.

En espace : .

  • Pour dévier des astéroïdes et les empêcher de percuter la Terre, une nouvelle stratégie a été proposée par un chercheur américain : le "tracteur gravitationnel".

  • Il s'agirait de placer un satellite artificiel à proximité de l'astéroïde afin que son attraction gravitationnelle infléchisse peu à peu la trajectoire du corps céleste.

  • En effectuant des mouvements de va-et-vient en direction de l'un des côtés de l'astéroïde, l'engin produirait des "pichenettes gravitationnelles" qui seraient, selon le chercheur, théoriquement très efficace.

En santé : .

  • Selon l’OMS, il y a environ trois millions de cas de méningites par an dans le monde, dont les cas les plus graves sont souvent causés par des bactéries comme les méningocoques ou les pneumocoques.

  • Normalement, ces méningites sont traitées avec des antibiotiques, mais une étude a montré que les cellules immunitaires pourraient suffire pour stopper l’infection, à condition de les empêcher de bloquer le flux du liquide céphalo-rachidien.

  • En effet, les globules blancs immunitaires créent un filet de fibres d'ADN et de protéine pour attraper les pathogènes mais il peut aussi causer une accumulation de ce liquide et entraîner un œdème.

En animaux : .

  • Des chercheurs ont montré que les mouches du vinaigre dét[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles