La bourse ferme dans 7 h 51 min
  • CAC 40

    6 110,35
    +37,00 (+0,61 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 566,38
    +33,21 (+0,94 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0584
    +0,0026 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 839,70
    +9,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    20 182,34
    -221,86 (-1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    465,92
    +12,02 (+2,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,12
    +0,50 (+0,46 %)
     
  • DAX

    13 260,23
    +142,10 (+1,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 254,06
    +45,25 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 227,78
    +508,72 (+2,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2318
    +0,0048 (+0,39 %)
     

Variole du singe : le risque que le virus s'installe dans les pays non endémiques est "réel"

Le risque est "réel" que le virus de la variole du singe s'installe dans les pays non endémiques, avec déjà 1.000 cas signalés, a indiqué mercredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Le risque que la variole du singe s'installe dans des pays non endémiques est réel mais ce scénario peut être évité", a souligné le directeur général de l'organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse.

Il a en conséquence encouragé les pays à augmenter leurs mesures de surveillance sanitaire pour arriver "à identifier tous les cas et les cas contacts pour contrôler cette flambée et prévenir la contagion". "Plus de 1.000 cas confirmés de la variole du singe ont maintenant été signalés à l'OMS dans 29 pays où la maladie n'est pas endémique", a encore indiqué le directeur général.

Selon l'OMS, aucun décès n'a été signalé dans ces pays, contrairement aux pays endémiques, parmi lesquels figurent le Nigeria et la République démocratique du Congo (RDC). "L'OMS est particulièrement préoccupée par les risques que présente ce virus pour les groupes vulnérables, notamment les enfants et les femmes enceintes", a expliqué le Dr. Tedros. Il a par ailleurs souligné que les communautés qui vivent dans des pays où la variole du singe est endémique "méritent de recevoir la même attention, les mêmes soins et le même accès aux outils pour se protéger" de la maladie, qui se propage par contact proche.

L'OMS a souligné à plusieurs reprises que "l'apparition soudaine et inattendue" de virus dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’aéroport de Nice fait don des produits d’hygiène saisis dans les zones de contrôle
Faut-il augmenter les APL face à l’inflation ? Comment limiter la casse si vous avez oublié de déclarer vos revenus… Le flash éco du jour
Rappel de respirateur Philips : les patients dénoncent le silence de la marque
Les femmes, premières victimes des maladies de la thyroïde
Dans ce département, la CAF a trouvé la solution pour traiter les dossiers en retard

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles