La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 308,64
    +29,79 (+0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Variole du singe : comment réagir en cas de symptômes ?

Ses symptômes se différencient de la varicelle. Voilà ce qu’assure la Direction générale de la santé (DGS) dans une note adressée aux soignants jeudi 19 mai dans la soirée, après la confirmation d’un premier cas de variole du singe en Île-de-France. Cette maladie infectieuse, habituellement transmise par des rongeurs à l’Homme dans les forêts d’Afrique du Centre et de l’Ouest, a déjà été détectée ailleurs en Europe. Notamment au Royaume-Uni où au moins neuf cas non importés ont été signalés. C'est-à-dire que ces personnes ont été infectées sur le sol britannique, sans avoir été en contact avec un voyageur de retour d’Afrique.

Contrairement au Sars-CoV-2 dont on a découvert les symptômes et les modes de transmission au fur et à mesure de la pandémie, les épidémiologistes disposent déjà de connaissances sur la variole du singe. Cette maladie est apparue dans les années 1950 chez le singe et le premier cas humain remonte à 1970. La fièvre est généralement le premier symptôme qui se manifeste, suivi “d’une éruption cutanée, qui commence souvent sur le visage puis peut s’étendre à d'autres parties du corps, dont les paumes des mains, les plantes des pieds et les organes génitaux”, précise la DGS.

Pas de risque de confondre le Monkeypox avec la varicelle selon les autorités sanitaires. Car l’atteinte cutanée provoquée par cette maladie se manifeste en une seule poussée. A contrario de la varicelle pour laquelle l’éruption cutanée évolue en plusieurs poussées. Les paumes des mains et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : la "priorité" du nouveau gouvernement sera la "protection" des Français
Tourisme, transports, logement… les orphelins du gouvernement Borne
Le pactole de François Baroin chez Barclays
Euro : la politique de la BCE sera déterminante pour son maintien face au dollar
Le ministre Damien Abad, dernière prise de guerre de Macron aux Républicains

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles