La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 275,59
    -138,65 (-0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Variole du singe : le nombre de cas ne cesse d'augmenter en France

La France comptait mardi 7 juin 66 cas confirmés d'infection par le virus de la variole du singe, ont indiqué les autorités sanitaires dans la soirée. "Au 7 juin 2022 à 14h, 66 cas confirmés de monkeypox ont été rapportés en France", indique Santé publique France (SPF) sur son site. Le précédent bilan, vendredi, faisait état de 51 cas en France. On en comptait mardi 48 en Ile-de-France, 8 en Occitanie, 5 en Auvergne-Rhône-Alpes, 2 en Normandie, un dans les Hauts-de-France, un en Centre-Val de Loire et un en Paca.

Sur ces 66 cas confirmés, "61 ont fait l'objet d'une investigation, un a refusé celle-ci, un demeure injoignable et 3 sont en cours d'investigation", ajoute SPF, qui précise que "tous les cas investigués sont des hommes, âgés entre 22 et 63 ans (âge médian: 35 ans)". "Parmi les cas investigués, 3 sont immunodéprimés, un a été hospitalisé mais ne l'est plus à ce jour; aucun n'est décédé", indique SPF, qui précise que "comme dans les autres pays d'Europe, ces cas sont survenus majoritairement, mais pas exclusivement, chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, sans lien direct avec des personnes de retour de zone endémique".

Près de la moitié (28) ont voyagé à l'étranger avant le début de leurs symptômes, dont certains dans plusieurs pays différents, indique encore SPF. La plupart disent ne pas pouvoir identifier la personne qui les aurait contaminés, mais trois sont des cas secondaires, dont deux (proviennent) de cas confirmés en France".

La variole du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dans ce département, la CAF a trouvé la solution pour traiter les dossiers en retard
Aéroport Paris-Charles de Gaulle : un quart des vols annulés jeudi en raison d'une grève
Pourquoi des milliers d'élèves pourraient être privés de cars scolaires à la rentrée
Le déficit commercial de la France enregistre un nouveau record
Le métro plus pollué que la rue : l'Anses met la pression sur sept villes françaises

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles