La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 160,74
    +26,23 (+0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Variole du singe : le nombre de cas en France en augmentation

Le nombre de cas de variole du singe augmentent dans l'Hexagone. La France comptait mercredi 1er juin au matin 33 cas "confirmés" d'infection au virus de la variole du singe, dont 24 détectés en région parisienne, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires jeudi. Un nouveau bilan actualisé de Santé publique France (SPF, organisme public) sera publié vendredi. Le précédent, communiqué dimanche, faisait état de 16 cas confirmés. "La situation évolue (...) très rapidement", ce qui justifie un dispositif de "surveillance pérenne" de la transmission de ce virus, a expliqué SPF.

La ministre de la Santé Brigitte Bourguignon avait indiqué la semaine dernière que les autorités ne s'attendaient pas à une "flambée" de la maladie, précisant que le pays disposait de stocks suffisants de vaccins pour les personnes cas contact. Face aux cas de variole du singe, la Haute autorité de Santé a recommandé le 24 mai la vaccination des adultes, y compris des professionnels de santé, ayant eu un contact à risque avec un malade. La variole du singe ("monkeypox" en anglais) ou "orthopoxvirose simienne" est une maladie considérée comme rare, connue chez l'être humain depuis 1970. Elle est due à un virus à ADN.

Jusqu'à présent, plus de 500 cas positifs à la variole du singe (ou Monkeypox) ont été recensés dans des pays où le virus ne circule pas habituellement, notamment en Europe. Face à cette situation, les autorités britanniques ont recommandé de s'abstenir de rapport sexuel jusqu'à la fin des symptômes. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Variole du singe : le vaccin contre la variole humaine envisagé comme une solution
Législatives : pour Terra Nova, le programme de Mélenchon mènerait "au désastre"
Déclaration de revenus : le coup de gueule des aveugles et malvoyants
Elections législatives : le test de Capital vous aide à choisir pour qui voter
EuroMillions : il vient jouer le vendredi 13 et découvre qu'il a déjà gagné deux mois plus tôt

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles