La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 462,71
    -59,47 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Variole du singe : l'OMS dresse un nouveau bilan à la hausse dans les pays non endémiques

Le bilan est revu à la hausse. Au total, 780 cas de variole du singe confirmés en laboratoire ont été signalés par 27 pays non endémiques, a annoncé dimanche l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en répétant que le risque au niveau mondial était modéré. Un chiffre sans doute sous-estimé en raison d'informations épidémiologiques limitées, et "il est très probable que d'autres pays identifieront des cas et qu'il y aura une nouvelle propagation du virus", a ajouté l'OMS. Peu d'hospitalisations ont été signalées, en dehors de l'isolement des patients.

Les pays non endémiques ayant signalé le plus de cas sont la Grande-Bretagne (207), l'Espagne (156), le Portugal (138), le Canada (58) et l'Allemagne (57). Hors Europe et Amérique du Nord, des cas ont également été signalés - un seul à chaque fois - en Argentine, en Australie, au Maroc et dans les Émirats arabes unis. "Bien que le risque actuel pour la santé humaine et pour le grand public reste faible, le risque pour la santé publique pourrait devenir élevé si ce virus exploite l'opportunité de s'établir dans des pays non endémiques en tant qu'agent pathogène humain répandu", a déclaré l'agence onusienne dans une mise à jour de son appréciation de la maladie.

"L'OMS évalue le risque au niveau mondial comme modéré étant donné que c'est la première fois que de nombreux cas et grappes de cas de variole du singe sont signalés simultanément dans des pays non endémiques et endémiques", a-t-elle ajouté. Selon l'OMS, aucun décès n'a été (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Grêle : des mesures annoncées pour soulager les exploitations agricoles touchées
Elon Musk accuse Twitter de rétention d'informations et évoque un possible retrait de son offre
Sri Lanka : un ministre condamné à deux ans de prison avec sursis pour corruption
Annulations, retards, grève : le chaos continue dans les transports britanniques
Commémorations du débarquement : un parc d'attractions fait débat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles