La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 358,83
    +128,49 (+0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 507,75
    -74,68 (-0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2060
    +0,0051 (+0,42 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 225,08
    -1 613,86 (-3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 443,30
    -28,12 (-1,91 %)
     
  • S&P 500

    4 172,42
    +4,83 (+0,12 %)
     

Le variant britannique du COVID-19 pas aussi dangereux que craint, selon une étude

·1 min de lecture
LE VARIANT BRITANNIQUE DU COVID-19 PAS AUSSI DANGEREUX QUE CRAINT

(Reuters) - Le variant dit britannique du coronavirus, hautement contagieux, ne provoque pas des formes plus graves du COVID-19 chez les patients hospitalisés, selon une nouvelle étude publiée lundi dans la revue médicale The Lancet.

Les chercheurs ont surveillé un groupe de 496 patients atteints du COVID-19 admis en novembre et décembre derniers dans les hôpitaux britanniques, en comparant l'état de santé de ceux atteints du variant britannique et les autres.

Ils n'ont trouvé aucune différence pour les risques de maladie grave, de mort ou d'autres problèmes cliniques entre les patients infectés par le variant britannique et les autres.

Une étude distincte a démontré que les vaccins semblaient autant efficaces contre le variant britannique du coronavirus que face aux autres variants.

Les études ont aussi confirmé que le variant britannique était plus contagieux que les autres.

(Ann Maria Shibu et Maria Ponnezhath à Bangalore; version française Jean Terzian)