La bourse ferme dans 1 h 35 min
  • CAC 40

    6 648,79
    +26,20 (+0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,18
    +8,31 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    34 653,01
    -98,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1758
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 750,50
    -6,20 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    40 281,36
    -478,18 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 205,01
    -20,52 (-1,67 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,90
    -0,71 (-0,98 %)
     
  • DAX

    15 632,13
    -19,62 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 030,39
    +2,91 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 104,29
    -77,63 (-0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 451,22
    -22,53 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3778
    -0,0019 (-0,14 %)
     

Varane-Madrid : la fin de l'idylle

·1 min de lecture

Au terme de 360 rencontres disputées et 17 buts inscrits, Raphaël Varane quitte le Real Madrid. Une décision mûrie et réfléchie depuis plus d'un an, qui vient clôturer le chapitre principal d'une carrière qui aura vu le natif de Lille devenir l'une des figures des derniers succès de la Maison Blanche. Entre assurance, coups d'éclats et fragilité.

De Varane à "Don Limpio"


À l'été 2011, Valdebebas voit débarquer en son sein un adolescent de 18 ans. Acheté pour 10 millions d'euros, Raphaël Varane est alors un nom inconnu de l'autre côté des Pyrénées. Logique pour le longiligne défenseur, sortant d'une première saison en professionnel à peine bouclée avec le RC Lens (24 matchs). Car si dans l'Hexagone les louanges quant à son indéniable talent pleuvent, au Real Madrid, Zinédine Zidane, alors directeur sportif, doit s'y prendre à plusieurs fois pour convaincre son poulain, en pleines…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles