La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 664,16
    -150,23 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    15 116,13
    -45,39 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1758
    -0,0068 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 553,87
    -747,89 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 224,73
    -8,56 (-0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 460,98
    -19,72 (-0,44 %)
     

Var: Emmanuel Macron porte plainte contre l'afficheur qui l'avait représenté en Hitler

·1 min de lecture

Michel Ange Flori, le propriétaire des panneaux, avait placardé un photomontage montrant le président de la République grimé en Hitler, à Toulon et La Seyne-sur-Mer.

Emmanuel Macron porte plainte. Selon des sources concordantes à BFMTV, une plainte a été déposée à l'encontre de Michel-Ange Flori par les avocats du président de la République.

L'homme est à l'origine d'un photomontage montrant Emmanuel Macron grimé en Hitler, affublé d'une petite moustache, avec un brassard rouge siglé LREM, accompagné de ce message: "Obéis et fais toi vacciner". 

Convocation ce jeudi 

Cette photo a été placardée sur un immense panneau d'affichage à Toulon et à La Seyne-sur-Mer (où elle est toujours visible). 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'avocat de l'afficheur varois, déjà condamné par le passé, confirme que son client est convoqué ce jeudi. Ce dernier a d'ailleurs réagi sur Twitter: "Ainsi en macronie on peut se moquer du cul du prophète c’est de la satire mais grimer le président en dictateur c’est un blasphème", a réagi le mis en cause dans un tweet. 

Article original publié sur BFMTV.com
Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles