La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 770,85
    +211,76 (+0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

A Vannes, les méthodes très intrusives des agents immobiliers

·1 min de lecture

"Certaines agences immobilières n'ont plus de limites et ne respectent plus l’espace privé". Ce constat est fait par des habitants d’un quartier de Vannes (Morbihan), rapporte Ouest-France. Depuis quelques semaines, ils doivent faire face aux méthodes plutôt très intrusives d’agents immobiliers peu scrupuleux, qui viennent démarcher et prospecter au sein même de leur résidence. Un habitant interrogé par nos confrères révèle qu’en six mois, elle et son mari ont retrouvé un agent immobilier dans le jardin de leur résidence.

Or, la résidence en question est privée, il faut même "passer deux portes cochères" pour y arriver, donc nécessairement avoir un pass ou sonner à l'interphone. En interrogeant un agent qui était entré, celui-ci l'a questionné à son tour, lui demandant s'il était propriétaire. Un vrai petit interrogatoire. Dans la conversation, le propriétaire a appris que l'agent avait obtenu un pass de La Poste pour entrer.

>> A lire aussi - Mandataires et agents immobiliers : deux modèles professionnels complémentaires au service des ménages

La scène s'est reproduite quelques jours plus tard ; l'habitant interrogé révélant qu'il avait dû le sortir des boites aux lettres. "C'était le même interrogatoire avec un ton sympathique, c'est pénible", tonne-t-il. Selon des agents immobiliers locaux, ces pratiques s'expliquent par la "tension immobilière locale". Ainsi, certains n'hésiteraient pas à surprospecter, surestimer ou encore mettre en vente sans avoir de mandat. Un gérant d'agence (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : voici les nouveaux critères prioritaires des acheteurs en cette rentrée
Ces trois grandes villes vont pouvoir encadrer les loyers
Crédit immobilier : encore des records de taux, les dossiers fragiles en profitent largement
APL : tous les allocataires en contrat d’alternance bénéficient désormais d’un coup de pouce
“Gérer mes biens immobiliers” : voici à quoi sert le nouvel outil du fisc

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles