Marchés français ouverture 36 min
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    26 537,31
    +240,45 (+0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,1936
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 753,75
    +84,00 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    14 960,09
    -127,47 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    347,91
    -22,61 (-6,10 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     

Vallourec va fermer son usine près de Rouen et supprime plus de 1.000 postes dans le monde

Simon Boehm, AFP
·1 min de lecture

Plus d'un millier de postes supprimés, dont 350 en France où une usine de Seine-Maritime sera fermée: l'industriel Vallourec, toujours fortement pénalisé par la pandémie et endetté, a annoncé mercredi une nouvelle série de mesures pour renforcer sa compétitivité.

Vallourec, spécialiste français des tubes sans soudure et tributaire d'un marché des hydrocarbures qui s'est très fortement contracté depuis le début de la crise sanitaire, avait déjà annoncé au premier semestre la suppression de 900 postes en Amérique du Nord, soit le tiers des effectifs de la zone.

Désormais, il prévoit de supprimer 1.050 postes de plus, sur près de 19.000 salariés dans le monde.

Lire aussi : Plombé par une dette de 3,7 milliards, Vallourec pourrait tomber dans l'escarcelle de ses créanciers

Pour la France, le plan de restructuration prévoit la suppression de 350 postes, notamment sur des unités de production, incluant la fermeture de l'usine de Déville-les-Rouen (Seine-Maritime).

"C'est un véritable choc pour notre territoire", a affirmé dans un communiqué le député (LREM) du département, Damien Adam, évoquant "près de 190 salariés" ainsi concernés et se disant déterminé à "tout faire" pour que le site "retrouve une activité à vocation industrielle reprenant un maximum d'emplois".

"La disparition de l'entreprise fragilise un peu plus l'écosystème industriel de la Métropole" de (...) Lire la suite sur La Tribune.fr