Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 653,75
    +390,72 (+0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,06
    -19,04 (-1,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Vallourec : Résultats du Premier Trimestre 2024

VALLOUREC
VALLOUREC

Meudon (France), le 16 mai 2024

Vallourec, un leader mondial de solutions tubulaires premium, annonce aujourd’hui ses résultats du premier trimestre 2024. Le Conseil d’Administration de Vallourec SA, réuni le 15 mai 2024, a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour le premier trimestre 2024.

Résultats du Premier Trimestre 2024

  • Le sixième trimestre consécutif de désendettement illustre la capacité de génération de flux de trésorerie du New Vallourec.

  • Les prix des tubes à l’international restent élevés, portés par une forte demande dans de nombreuses régions.

  • La demande de marché reste stable aux États-Unis et les stocks se sont normalisés.

  • La dette nette devrait continuer à diminuer au deuxième trimestre.

  • La redistribution aux actionnaires devrait débuter en 2025, au plus tarda.

PUBLICITÉ

FAITS MARQUANTS

Résultats du Premier Trimestre 2024

  • Effets du plan New Vallourec et de la stratégie privilégiant la Valeur sur les Volumes :

    • Taux de marge de RBE du segment Tubes de 23,6 %, en progression séquentielle de 277 points de base et de 135 points de base par rapport au T1 2023.

    • RBE par tonne du segment Tubes de 751 euros, en hausse séquentielle et par rapport au T1 2023 malgré des prix en baisse aux Etats-Unis.

  • RBE Groupe de 235 millions d’euros en baisse de 16 % par rapport au T4 2023 et de 27 % par rapport au T1 2023.  

    • RBE du segment Tubes de 220 millions d’euros en baisse séquentielle de 12 % et de 21 % par rapport au T1 2023 en raison de la baisse des prix aux Etats-Unis et de la baisse des volumes en grande partie liée à la fermeture des sites en Allemagne.

    • RBE du segment Mine & Forêts de 30 millions d’euros, en baisse séquentielle de 29 % et de       37 % par rapport au T1 2023, résultant de la baisse de la production vendue et de l’impact, sans incidence sur la trésorerie, de la réévaluation de la forêt.       

  • Flux de trésorerie disponible ajusté de 172 millions d’euros et génération de trésorerie globale de 102 millions d’euros.    

  • En avance sur le plan de désendettement : une dette nette de 485 millions d’euros au T1 2024, en baisse par rapport au trimestre précédent et réduite de plus de moitié par rapport au niveau du T1 2023 à 1 milliard d’euros.

Perspectives pour le Second Trimestre 2024b

  • RBE Groupe en baisse modérée par rapport au T1 2024 en raison des dynamiques de marché des Tubes aux Etats-Unis :

    • Pour le segment Tubes, la hausse des volumes et du RBE dans notre carnet de commandes à l’international devrait être plus que compensée par la baisse des prix et des volumes aux Etats-Unis.

    • Pour le segment Mine & Forêts, le RBE devrait être proche d’un rythme annuel de 100 millions d'euros.

  • Poursuite de la réduction de la dette nette par rapport au premier trimestre 2024.

Perspectives pour l’exercice 2024b

  • Marge de RBE Groupe élevée en 2024 résultant de solides prix des tubes à l’international en carnet de commandes et de la poursuite de l'amélioration de notre performance opérationnelle.

  • Réduction significative de la dette nette par rapport au premier trimestre 2024.

Philippe Guillemot, Président du Conseil d’administration et Directeur Général, a déclaré :

« Nos résultats du premier trimestre reflètent la pertinence du plan New Vallourec et de notre stratégie privilégiant la Valeur sur les Volumes. Suite à la fermeture, fin 2023, de nos sites de production en Allemagne, notre rentabilité par tonne et notre taux de marge de RBE pour le segment Tubes ont progressé de manière significative en dépit de la baisse des volumes au premier trimestre. Nous avons également réalisé des progrès substantiels dans la réduction de notre endettement ; ainsi notre dette nette a été réduite de 85 millions d'euros par rapport à fin 2023 et de 515 millions d'euros sur un an.

La dynamique de marché des tubes OCTG à l’international demeure forte. Nous disposons d'un solide pipeline de nouvelles commandes potentielles au Moyen-Orient, en Afrique et en Mer du Nord à des prix de marché favorables. Aux États-Unis, un réajustement des attentes du marché a entraîné une pression supplémentaire sur les prix. Cependant, la demande de marché reste stable et les stocks se sont normalisés. Nous continuons d’exécuter de façon rigoureuse notre stratégie privilégiant la Valeur sur les Volumes, tant aux États-Unis que dans le reste du monde.

Nous voyons des opportunités évidentes d'apporter une valeur différenciée à nos clients grâce à notre offre de produits haut de gamme. Au Moyen-Orient, nos clients se concentrent de plus en plus sur le développement de leurs ressources en gaz, pour lesquelles ils exigent des connexions premium. La poursuite des campagnes d'exploration et de développement en eaux profondes entraîne une forte demande pour nos produits haut de gamme dans les applications offshore critiques. Enfin, en Amérique du Nord, la volonté des opérateurs de forer des puits latéraux toujours plus longs dans leurs puits horizontaux entraîne une forte demande pour nos connexions à couple élevé.

Le 12 mars, nous avons annoncé qu'ArcelorMittal avait conclu un accord pour acquérir la participation d'Apollo dans Vallourec. La transaction devrait être finalisée au cours du second semestre 2024, après l'obtention des approbations réglementaires nécessaires. Nous sommes ravis d'accueillir ArcelorMittal en tant qu'actionnaire de référence et nous sommes impatients d'améliorer encore la création de valeur avec ce partenaire industriel.

En avril, nous avons réalisé avec succès le refinancement global de notre bilan. Il s'agit d'une étape majeure vers notre objectif de rendre Vallourec résilient en période de crise. Ces opérations nous ont permis d’étendre les maturités de notre dette et de nos liquidités, d'accroitre notre liquidité disponible et de réduire le coût de notre endettement. Nous bénéficions désormais d'une meilleure visibilité et d'une plus grande flexibilité financière pour les années à venir. Nos progrès significatifs dans la réorganisation de Vallourec ont été reconnus par les trois principales agences de notation. Depuis l’annonce du plan New Vallourec, S&P a relevé pour la quatrième fois notre notation crédit qui s’établit désormais à BB+, Perspective Stable. Vallourec se félicite de pouvoir bénéficier également des notations de Moody’s et Fitch, qui notent respectivement Vallourec Ba2, Perspective Positive, et BB+, Perspective Positive.

Nous sommes désormais en avance sur notre objectif d’atteindre une dette nette nulle d'ici fin 2025, au plus tard. En conséquence, nous prévoyons un retour aux actionnaires dès 2025, au plus tard c».

CHIFFRES CLES TRIMESTRIELS


En millions d’euros

T1 2024

T4 2023

T1 2023

Variation vs. T4 2023

Variation vs. T1 2023

Production vendue de Tubes (k tonnes)

292

382

431

(90)

(139)

Production vendue de minerai de fer (millions tonnes)

1.4

1.7

1.5

(0.4)

(0.1)

Chiffre d'affaires Groupe

990

1,276

1,338

(286)

(348)

Résultat Brut d'Exploitation Groupe

235

280

320

(45)

(85)

(en % du CA)

23.7%

22.0%

23.9%

1.8 pp

(0.2) pp

Résultat d'exploitation

174

198

257

(25)

(84)

Résultat net, part du Groupe

105

105

156

0

(51)

Flux de trésorerie disponible ajusté

172

275

194

(103)

(22)

Génération de trésorerie globale

102

149

151

(47)

(49)

Dette nette

485

570

1,000

(85)

(515)

ANALYSE DES RESULTATS CONSOLIDES

Au cours du premier trimestre 2024, Vallourec a enregistré un chiffre d’affaires de 990 millions d’euros, en baisse de 26 % par rapport au T1 2023 (- 26 % à taux de change constants).

La baisse des revenus du Groupe reflète :

  • un effet volume de - 32 % principalement lié à la fermeture des sites de laminage Européens et à la baisse des livraisons de tubes pour le segment Pétrole & Gaz en Amérique du Nord

  • un effet prix/mix de + 7 %

  • un impact lié au segment Mine & Forêts de - 1 %

    • un effet devises de + 0,1 %

Au cours du premier trimestre 2024, le Résultat Brut d’Exploitation a atteint 235 millions d’euros, soit une marge de 23,7 % du chiffre d’affaires, contre 320 millions d’euros et une marge de 23,9 % du chiffre d’affaires au T1 2023. Cette diminution est largement due à la baisse des prix de vente moyens du segment Tubes en Amérique du Nord, compensée par l'amélioration des résultats du segment Tubes en dehors de l'Amérique du Nord.

Le résultat d'exploitation s'est élevé à 174 millions d'euros au cours du premier trimestre 2024, contre 257 millions d'euros au T1 2023.

Au cours du premier trimestre 2024, le résultat financier est négatif et s’établit à - 20 millions d’euros, contre
- 46 millions d’euros au T1 2023. Les charges nettes d’intérêts au T1 2024 se sont élevées à 15 millions d’euros, contre des charges de 26 millions d’euros au T1 2023.

Au cours du premier trimestre 2024, l’impôt sur les bénéfices s’est établi à - 46 millions d’euros, versus - 53 millions d’euros au T1 2023.

En conséquence, le résultat net, part du Groupe, est positif au T1 2024 et s’est établi à 105 millions d’euros, contre 156 millions d’euros au T1 2023.

Le bénéfice par action diluée s'élève à 0,43 euros au T1 2024, contre 0,66 euros au T1 2023, reflétant la variation du résultat net ainsi qu'une augmentation des actions potentiellement dilutives liées en grande partie aux bons de souscription d'actions en circulation de la Société, qui sont comptabilisés en utilisant la méthode de rachat d'actions.

ANALYSE DES RESULTATS PAR SEGMENT

Tubes : au T1 2024, le chiffre d’affaires du segment Tubes a diminué de 26 % par rapport au T1 2023 du fait d’une baisse de 32 % des volumes, compensée par une progression de 9 % du prix de vente moyen. Cette réduction des livraisons s’explique en grande partie par la fermeture des activités de laminage en Allemagne dans le cadre de la mise en œuvre du plan New Vallourec ainsi que par la baisse des volumes en Amérique du Nord.     
Le RBE du segment Tubes est passé de 279 millions d’euros au T1 2023 à 220 millions d’euros au T1 2024 en raison de la baisse de la rentabilité en Amérique du Nord compensée par des améliorations dans le reste du monde.

Mine & Forêts : au T1 2024, la production vendue de minerai de fer s’est élevée à 1,4 million de tonnes, en baisse de 9 % par rapport au T1 2023.
Le RBE du segment Mine & Forêts s’est élevé à 30 millions d’euros au T1 2024, contre 48 millions d’euros au T1 2023, reflétant la baisse de la production vendue, l’impact de la réévaluation de la forêt et des coûts plus élevés.

FLUX DE TRÉSORERIE ET SITUATION FINANCIÈRE

Analyse des flux de trésorerie

Au cours du premier trimestre 2024, le flux de trésorerie opérationnel ajusté s’est élevé à 235 millions d’euros, contre 299 millions d’euros au T1 2023, reflétant un RBE moins élevé, compensé par la baisse du flux de trésorerie lié au résultat financier.

Au cours du premier trimestre 2024, le flux de trésorerie disponible ajusté s’élève à 172 millions d’euros, contre 194 millions d’euros au T1 2023. La baisse du flux de trésorerie opérationnel ajusté a été partiellement compensée par une moindre constitution du besoin en fonds de roulement qu’au T1 2023.

Au cours du premier trimestre 2024, la génération de trésorerie globale s’élève à 102 millions d’euros, contre 151 millions d’euros au T1 2023. Cette baisse s’explique par une diminution du flux de trésorerie disponible ajusté ainsi que par une hausse des charges de restructuration et autres éléments non-récurrents.

Dette nette et liquidité

Au 31 mars 2024, la dette nette s’élève à 485 millions d’euros, en baisse significative par rapport à 1 000 millions d’euros au 31 mars 2023. La dette brute s’élève à 1 551 millions d’euros, incluant 43 millions d’euros de réévaluation à la juste valeur en IFRS 9. La dette long terme s’élève à 1 352 millions d’euros et la dette court terme à 199 millions d’euros.

Au 31 mars 2024, le Groupe dispose d’une position de liquidité très solide avec 1 714 millions d’euros, composée d’une trésorerie au bilan de 1 066 millions d’euros, d’une ligne de crédit confirmée non utilisée à hauteur de 462 millions d’euros ainsi que d’une ligne de crédit confirmée adossée à des actifs pour 186 millions d’eurosd.

FINALISATION DU REFINANCEMENT DU BILAN

En avril 2024, nous avons procédé au refinancement global de notre bilan, qui a permis l’extension des échéances de notre dette et la réduction de nos coûts financiers. Les éléments clés de cette opération sont les suivants :

  • Conclusion d’un nouveau contrat de crédit renouvelable multidevises (RCF) sur 5 ans pour 550 millions d'euros auprès d'un pool bancaire international diversifié ;

  • Avenant au contrat de crédit ABL (asset-backed lending facility) pour un montant augmenté à 350 millions de dollars et prolongé sur 5 ans aux États-Unis ;

  • Emission d’obligations senior sur 8 ans portant intérêt au taux de 7,5 % par an pour un total de 820 millions de dollars et mise en place d'un cross-currency swap pour couvrir l'exposition de Vallourec au risque de change sur ses nouvelles obligations senior avec un taux d'intérêt effectif en euros d’environ 5,8% ;

  • Remboursement des précédentes obligations pour 1 023 millions d’euros portant intérêt au taux en euros de 8,5 % par an à échéance 2026 ;

  • Remboursement d’environ 68 millions d’euros des 262 millions d’euros de prêts garantis par l’État au moment de la réalisation de l’opération, et le remboursement du montant restant au 31 décembre 2024 ;

Le succès de ce refinancement renforce la position financière de Vallourec et améliore durablement sa génération de trésorerie. Le Groupe bénéficiera ainsi d'une meilleure visibilité et d'une plus grande flexibilité financière au cours des prochaines années. Vallourec estime que ce refinancement permettra de générer un bénéfice économique net récurrent dans une fourchette de 30 à 35 millions d'euros par an.

De plus, Vallourec maintient désormais des notations de crédit auprès des trois principales agences de notation. Depuis l’annonce du plan New Vallourec, S&P a relevé pour la quatrième fois notre notation crédit qui s’établit désormais à BB+, Perspective Stable. Vallourec se félicite de pouvoir bénéficier également des notations de Moody’s et Fitch, qui notent respectivement Vallourec Ba2, Perspective Positive, et BB+, Perspective Positive.

PERSPECTIVES POUR LE SECOND TRIMESTRE ET L’EXERCICE 2024E

Pour le second trimestre de l’année, en tenant compte de nos hypothèses et des conditions de marché actuelles, le Groupe anticipe :  

  • Un RBE Groupe en baisse modérée par rapport au T1 2024 en raison des dynamiques de marché aux Etats-Unis :

    • Pour le segment Tubes, la hausse des volumes et du RBE dans notre carnet de commandes à l’international serait plus que compensée par la baisse des prix et des volumes aux Etats-Unis.

    • La production de minerai de fer vendue sera légèrement supérieure à celle du premier trimestre ; le RBE du segment Mine & Forêts devrait être proche d’un rythme annuel de 100 millions d'euros.

  • La poursuite de la réduction de la dette nette par rapport au premier trimestre 2024.

Pour l’exercice 2024, en tenant compte de nos hypothèses et des conditions de marché actuelles, le Groupe anticipe :

  • Une marge de RBE Groupe élevée en 2024 portée par :

    • Une poursuite de la très bonne performance du segment Tubes à l’international résultant de solides prix en carnet de commandes et de l'amélioration continue de notre performance opérationnelle ;

    • Une production annuelle de minerai de fer vendue d'environ 6 millions de tonnes ;

  • Une génération de trésorerie globale positive.

  • Réduction significative de la dette nette par rapport au premier trimestre 2024.

Informations et déclarations Prospectives

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives peuvent être identifiées à l’aide de la terminologie prospective, notamment les termes «croire», «s’attendre à», «anticiper», «peut», «présumer», «planifier», «avoir l’intention de», «sera», «devrait», «estimation», «risque» et/ou, dans chaque cas, leur contraire, ou d’autres variantes ou terminologies comparables. Ces déclarations prospectives comprennent tout sujet qui ne porte pas sur des faits historiques et incluent des déclarations relatives aux intentions, aux convictions ou aux attentes actuelles de la Société, notamment en ce qui concerne les résultats d'exploitation, la situation financière, la liquidité, les perspectives, la croissance et les stratégies de la Société et les industries dans lesquelles elle exerce une activité. Bien que Vallourec estime que ces déclarations prospectives reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent document, les lecteurs sont avertis que de par leur nature, les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de performances futures et que les résultats d'exploitation, la situation financière et la liquidité de Vallourec ou de l'une de ses filiales et le développement des secteurs dans lesquels ils opèrent peuvent différer sensiblement de ceux réalisés dans ou suggérées par les déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse, en raison d'un certain nombre de risques, connus ou inconnus, d'incertitudes et d’autres facteurs, dont la plupart sont difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Vallourec et notamment les risques développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Vallourec auprès de l'AMF, y compris ceux répertoriés dans la section «Facteurs de risques» du Document d’Enregistrement Universel déposé auprès de l'AMF le 14 mars 2024 sous le numéro de dépôt n° D. 24-0113, chacun de ces documents étant disponible sur le site de Vallourec (www.vallourec.com). En outre, même si les résultats d'exploitation, la situation financière et la liquidité de Vallourec ou de l'une de ses filiales et le développement des secteurs dans lesquels ils opèrent sont conformes aux déclarations prospectives contenues dans ce communiqué de presse, ces résultats ou développements peuvent ne pas être indicatifs des résultats ou des développements dans les périodes ultérieures. En conséquence, toute précaution doit être prise dans l'utilisation de ces déclarations prospectives. Ce document contient des informations prospectives qui ne peuvent s’apprécier qu’au jour de sa diffusion. Vallourec ne prend aucun engagement de compléter, mettre à jour ou modifier ces déclarations prospectives en raison d’une information nouvelle, d’un événement futur ou de toute autre raison excepté en application des dispositions légales et réglementaires.
Ce communiqué ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange d’actions ou autres titres de Vallourec. Pour toute information complémentaire, se reporter au site internet www.vallourec.com.

Présentation des résultats du T1 2024

Conférence téléphonique en anglais et audio webcast le 16 mai à 9h30 (heure de Paris)

  • Pour écouter l’audio webcast :

https://channel.royalcast.com/landingpage/vallourec-en/20240516_1/   

  • Pour participer à la conférence, veuillez composer le (utiliser le mot de passe « Vallourec ») :

    • +44 (0) 33 0551 0200         (Royaume-Uni)

      • +33 (0) 1 7037 7166        (France)

      • +1 786 697 3501        (Etats-Unis)

  • L’audio webcast et la présentation seront disponibles sur le site web de Vallourec à l’adresse suivante :

https://www.vallourec.com/fr/investisseurs

À propos de Vallourec

Leader mondial sur ses marchés, Vallourec fournit des solutions tubulaires de référence pour les secteurs de l’énergie et pour d’autres applications parmi les plus exigeantes : des puits de pétrole et de gaz en conditions extrêmes aux centrales électriques de dernière génération, en passant par des projets architecturaux audacieux et des équipements mécaniques ultra-performants. Fidèle à son esprit pionnier et fort d’une R&D de pointe, Vallourec ne cesse de repousser les frontières technologiques. Implanté dans une vingtaine de pays, au plus près de ses clients, le Groupe rassemble près de 15 000 collaborateurs passionnés et engagés qui offrent bien plus que des tubes : ils proposent des solutions toujours plus innovantes, fiables et compétitives, pour rendre possibles tous les projets.

Coté sur Euronext à Paris (code ISIN : FR0013506730, Ticker VK), Vallourec fait partie des indices CAC Mid 60, SBF 120 et Next 150 et est éligible au Service de Règlement Différé (SRD).
Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d’American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (code ISIN : US92023R4074, Ticker : VLOWY). La parité entre l’ADR et l’action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.

Calendrier

23 mai 2024

26 juillet 2024

15 November 2024

Assemblée Générale des Actionnaires

Publication des résultats du deuxième trimestre et du premier semestre 2024

Publication des résultats du troisième trimestre et des neuf premiers mois 2024

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Relations Investisseurs
Connor Lynagh
Tel: +1 (713) 409-7842
connor.lynagh@vallourec.com

Relations Presse
Héloïse Rothenbühler
Tel: +33 (0)1 41 03 77 50 
heloise.rothenbuhler@vallourec.com

 

Relations actionnaires individuels
N° Vert : 0 805 65 10 10
actionnaires@vallourec.com

 

Annexes

La monnaie de présentation du Groupe est l’euro. Les montants indiqués sont exprimés en millions d’euros, sauf mention contraire. Certains chiffres figurant dans le présent document, y compris des informations financières et certaines données opérationnelles, ont été arrondis.

Pièces jointes à ce communiqué :

  • Production de Tubes expédiée

  • Production de Minerai de Fer vendue

  • Taux de change

  • Chiffre d’affaires du segment Tubes par zone géographique

  • Chiffre d’affaires du segment Tubes par marché

  • Indicateurs clés par segment

  • Compte de résultat consolidé résumé

  • Bilan consolidé résumé

  • Principaux indicateurs de flux de trésorerie

  • Génération de flux de trésorerie (IFRS)

  • Endettement

  • Liquidité

  • Réconciliation des nouveaux indicateurs ayant une incidence sur la trésorerie

  • Définitions des données financières à caractère non strictement comptable

Production de Tubes expédiée

En milliers de tonnes

2024

2023

Variation

T1

292

431

(32%)

T2

-

396

-

T3

-

343

-

T4

-

382

-

Total

292

1,552

-

Production de minerai de fer vendue

En millions de tonnes

2024

2023

Variation

T1

1.4

1.5

(9%)

T2

-

1.9

-

T3

-

1.8

-

T4

-

1.7

-

Total

1.4

6.9

-

Taux de change

Taux de change moyen

T1 2024

T4 2023

T1 2023

EUR / USD

1.09

1.08

1.07

EUR / BRL

5.38

5.40

5.58

USD / BRL

4.95

4.99

5.19

Chiffre d’affaires trimestriel du segment Tubes par zone géographique

En millions d'euros

T1 2024

T4 2023

T1 2023

Variation vs. T4 2023

Variation vs. T1 2023

Amérique du Nord

450

548

658

(18%)

(32%)

Amérique du Sud

153

230

189

(33%)

(19%)

Moyen Orient

162

212

112

(24%)

45%

Europe

51

57

152

(11%)

(67%)

Asie

68

89

54

(23%)

26%

Reste du Monde

48

61

92

(20%)

(48%)

Total Tubes

932

1,196

1,258

(22%)

(26%)

Chiffre d’affaires trimestriel du segment Tubes par marché

En millions d'euros

T1 2024

T4 2023

T1 2023

Variation vs. T4 2023

Variation vs. T1 2023

Variation vs. T1 2023 à taux de change constants

Pétrole & Gaz et Pétrochimie

762

1,017

1,021

(25%)

(25%)

(25%)

Industrie

119

112

214

6%

(44%)

(46%)

Autres

51

67

23

(24%)

125%

133%

Total Tubes

932

1,196

1,258

(22%)

(26%)

(26%)

Indicateurs trimestriels clés par segment

 

 

T1 2024

T4 2023

T1 2023

Variation vs. T4 2023

Variation vs. T1 2023

Tubes

 

 

 

Production vendue*

292

382

431

(23%)

(32%)

Chiffre d'Affaires (m€)

932

1,196

1,258

(22%)

(26%)

Prix de vente moyen (€)

3,189

3,130

2,919

2%

9%

RBE (m€)

220

249

279

(12%)

(21%)

Investissements industriels (m€)

46

33

45

38%

3%

Mine & Forêts

 

 

Production vendue*

1.4

1.7

1.5

(21%)

(9%)

Chiffre d'Affaires (m€)

80

101

93

(21%)

(14%)

RBE (m€)

30

43

48

(29%)

(37%)

Investissements industriels (m€)

9

7

7

18%

14%

H&D

Chiffre d'Affaires (m€)

45

53

46

(15%)

(3%)

RBE (m€)

(13)

(12)

(5)

10%

na

Int.

Chiffre d'Affaires (m€)

(67)

(73)

(59)

(9%)

13%

RBE (m€)

(2)

1

(3)

na

na

Total

 

Chiffre d'Affaires (m€)

990

1,276

1,338

(22%)

(26%)

RBE (m€)

235

280

320

(16%)

(27%)

Investissements industriels (m€)

56

42

53

31%

5%

* Volumes vendus en milliers de tonnes pour le segment Tubes; Volumes vendus en millions de tonnes pour la mine

na = non applicable

H&D = Holding & Divers, Int. = Opérations Inter-Secteurs

 

 

 

 

Compte de résultat consolidé trimestriel résumé

En millions d'euros

T1 2024

T4 2023

T1 2023

Variation vs. T4 2023

Variation vs. T1 2023

Chiffre d'Affaires

990

1,276

1,338

(286)

(348)

Coûts industriels des produits vendus

(669)

(886)

(926)

216

257

Marge Industrielle

321

390

412

(70)

(91)

(en % du CA)

32.4%

30.6%

30.8%

1.8 pp

1.6 pp

Coûts administratifs, commerciaux et de recherche

(87)

(86)

(79)

(1)

(8)

(en % du CA)

(8.8%)

(6.7%)

(5.9%)

(2.1) pp

(2.9) pp

Autres

1

(24)

(13)

25

14

Résultat brut d'exploitation

235

280

320

(45)

(85)

(en % du CA)

23.7%

22.0%

23.9%

1.8 pp

(0.2) pp

Amortissements industriels

(45)

(40)

(40)

(5)

(5)

Amortissements et autres dépréciations

(8)

(10)

(10)

2

2

Dépréciations d'actifs

3

153

(150)

3

Cessions d'actifs, restructuration et éléments non récurrents

(11)

(185)

(13)

174

2

Résultat d'exploitation

174

198

257

(25)

(84)

Résultat financier

(20)

26

(46)

(46)

26

Résultat avant impôts

154

224

211

(70)

(57)

Impôts sur les bénéfices

(46)

(102)

(53)

55

7

Quote part dans les résultats nets des sociétés mises en équivalence

1

(0)

(1)

1

2

Résultat net

108

122

157

(14)

(49)

Part des participations ne donnant pas le contrôle

3

17

1

(13)

2

Résultat net, part du Groupe

105

105

156

0

(51)

 

 

 

 

 

 

Résultat net par action (€)

0.46

0.46

0.67

0.00

(0.22)

Résultat net dilué par action (€)

0.43

0.44

0.66

(0.01)

(0.23)

 

 

 

 

 

 

Nombre d'actions en circulation (en millions)

230

229

232

0

(2)

Nombre d'actions dilué (en millions)

244

240

237

4

7

Bilan consolidé résumé

En millions d'euros

 

 

 

 

 

Actifs

31-Mar-24

31-Dec-23

Passifs

31-Mar-24

31-Dec-23

 

 

 

Capitaux propres - part du Groupe

2,307

2,157

Immobilisations incorporelles nettes

40

42

Intérêts attribuables aux participations ne donnant pas le contrôle

71

67

Ecarts d’acquisition

40

40

Total des capitaux propres

2,378

2,224

Immobilisations corporelles nettes

1,974

1,980

Emprunts et dettes financières (A)

1,352

1,348

Actifs biologiques

66

70

Dette de location

37

40

Sociétés mises en équivalence

17

16

Engagements envers le personnel

91

102

Autres actifs non courants

171

159

Impôts différés

83

83

Impôts différés

208

209

Autres provisions et passifs

323

317

Total actifs non courants

2,516

2,516

Total passifs non courants

1,885

1,890

Stocks

1,319

1,242

Provisions

185

249

Clients et comptes rattachés

697

756

Emprunts et concours bancaires courants (B)

199

122

Autres actifs financiers

18

47

Dette de location

16

17

Autres actifs courants

263

251

Fournisseurs

832

763

Trésorerie et équivalents de trésorerie (C)

1,066

900

Instruments dérivés - passif

71

79

Autres passifs courants

314

369

Total actifs courants

3,364

3,196

Total passifs courants

1,617

1,599

Actifs destinés à être cédés et activités abandonnées

1

1

Passifs destinés à être cédés et activités abandonnées

Total actifs

5,881

5,713

Total passifs

5,881

5,713

 

 

 

 

 

 

Dette Nette (A+B-C)

485

570

Résultat net, part du Groupe

105

496

Principaux indicateurs trimestriels de flux de trésorerie

En millions d'euros

T1 2024

T4 2023

T1 2023

Variation vs. T4 2023

Variation vs. T1 2023

Résultat brut d’exploitation (RBE)

235

280

320

(45)

(85)

Eléments du RBE sans impact sur la trésorerie

10

(1)

13

11

(3)

Flux de trésorerie liés au résultat financier

5

(1)

(18)

6

23

Paiement de taxes

(15)

(52)

(16)

37

1

Flux de trésorerie opérationnel ajusté

235

226

299

9

(64)

Variation du Besoin en Fonds de Roulement
lié à l'activité [+ baisse, (hausse)]

(7)

92

(52)

(99)

45

Investissements industriels bruts

(56)

(43)

(53)

(13)

(3)

Flux de trésorerie disponible ajusté

172

275

194

(103)

(22)

Charges de restructuration &
autres éléments non-récurrents

(67)

(193)

(47)

126

(20)

Cessions d’actifs et autres éléments ayant
un impact sur la trésorerie (A)

(3)

67

4

(70)

(7)

Génération de trésorerie globale (B)

102

149

151

(47)

(49)

Ajustement de la dette nette d'éléments
sans impact sur la trésorerie

(17)

22

(21)

(39)

4

Variation de l'endettement net
[+ baisse, (hausse)]

85

171

130

(86)

(45)

Flux de trésorerie disponible (IFRS)

En millions d'euros

T1 2024

T1 2023

Variation

Résultat net consolidé

108

157

(49)

Dotations nettes aux amortissements et provisions

0

32

(32)

Gains et pertes latents liés aux variations de juste valeur

13

7

6

Plus ou moins-values de cessions

(7)

(2)

(5)

Quote part de résultat net des sociétés mise en équivalence

(1)

1

(1)

Autres flux opérationnels

(0)

(0)

Capacité d’autofinancement après coût de l’endettement financier net et impôt

114

195

(81)

Coût de l’endettement financier net

15

26

(11)

Charge d’impôt (y compris impôts différés)

46

53

(7)

Capacité d’autofinancement avant coût de l’endettement financier net et impôt

175

274

(99)

Intérêts versés

(7)

(10)

3

Impôts payés

(15)

(16)

1

Intérêts encaissés

10

2

8

Autres flux liés aux produits financiers

5

5

Capacité d’autofinancement

168

250

(82)

Variation du Besoin en Fonds de Roulement lié à l’activité du tableau de flux de trésorerie

(7)

(52)

45

Flux nets de trésorerie générés par l’activité (A)

161

198

(37)

Décaissements liés aux acquisitions d’immobilisations corporelles,
incorporelles et biologiques

(56)

(53)

(3)

Encaissements liés aux cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles

12

10

2

Incidence des acquisitions (variations de périmètre)

(0)

(0)

0

Incidence des cessions (variations de périmètre)

Autres flux liés aux opérations d’investissement

0

0

0

Flux nets de trésorerie liés aux opérations d’investissement (B)

(44)

(43)

(0)

Augmentation et diminution des fonds propres

2

(2)

Dividendes payés aux participations ne donnant pas le contrôle

(1)

(2)

2

Encaissements liés aux nouveaux emprunts

63

195

(132)

Remboursements d’emprunts

(5)

(0)

(4)

Remboursement des dettes de location

(6)

(6)

0

Autres flux liés aux opérations de financement

(9)

1

(10)

Flux de trésorerie liés aux opérations de financement (C)

44

190

(146)

Incidence de la variation des taux de change (D)

6

(1)

8

Incidence du reclassement en actifs destinés à être cédés
et activités abandonnées (E)

VARIATION DE LA TRÉSORERIE (A+B+C+D+E)

167

343

(176)

Trésorerie à l’ouverture

898

547

 

Trésorerie à la clôture

1,065

889

 

Endettement

En millions d'euros

31-Mar-24

31-Dec-23

Emprunt obligataire (8,500%) échéance 2026

1,098

1,105

PGE (1,837%) échéance 2027

231

229

ACC ACE (a)

117

94

Autres

106

42

Total dette financière brute

1,551

1,470

Trésorerie

1,066

900

Total dette financière nette

485

570

(a)   Fait référence au programme ACC (Avance sur Contrat de Change) et ACE (Avance sur Dépôts) au Brésil


Liquidité

En millions d'euros

31-Mar-24

31-Dec-23

Trésorerie

1,066

900

Ligne de crédit confirmée (RCF) disponible

462

462

Ligne de crédit confirmée adossée à des actifs (ABL) disponible (a)

186

177

Total liquidité

1,714

1,539

(a)   Cette ligne de crédit confirmée adossée, à des actifs (ABL) disponibles, de 210 millions de dollars est soumise à un calcul de la capacité d'emprunt basé sur les créances clients et les stocks éligibles, entre autres éléments. La base d'emprunt de cette facilité était d'environ 201 millions de dollars. La disponibilité du financement indiquée est nette d'environ 9 millions de dollars de lettres de crédit émises et d'autres éléments.

Définitions des données financières à caractère non strictement comptable

Flux de trésorerie disponible ajusté : défini comme le flux de trésorerie opérationnel ajusté, +/- variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité et les investissements industriels bruts. Il correspond au flux net de trésorerie généré par l’activité retraités des charges de restructuration et autres éléments non-récurrents +/- les investissements industriels bruts.

Flux de trésorerie opérationnel ajusté : défini comme le Résultat Brut d’Exploitation (RBE) ajusté des produits et charges sans incidence sur la trésorerie, des flux de trésorerie liés au résultat financier et de taxes.

Cessions d’actifs et autres éléments ayant un impact sur la trésorerie : inclut des encaissements relatifs à la vente d’actifs ainsi que d’autres flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement et de financement.

Variation du besoin en fonds de roulement : se réfère à la variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité.

Données à taux de change constants : les données présentées « à taux de change constants » sont calculées en neutralisant l’effet de conversion en euro du chiffre d’affaires des sociétés du Groupe dont la devise fonctionnelle n’est pas l’euro. L’effet de change de conversion est neutralisé par l’application des taux de change de l’année N-1 au chiffre d’affaires de l’année N de ces sociétés.

Résultats Brut d’Exploitation : Le résultat brut d’exploitation est obtenu en partant du résultat d’exploitation avant amortissements et en excluant certains produits et charges d’exploitation non récurrents présentant un caractère inhabituel ou rare dans leur réalisation, à savoir :

  • les dépréciations d’écarts d’acquisition et d’immobilisations constatées dans le cadre des tests de dépréciation selon IAS 36 ;

  • les charges de restructuration, notamment les mesures d’adaptation des effectifs de montants significatifs, concernant des événements ou des décisions d’envergure ;

  • les plus-values ou moins-values de cessions ;

  • les charges et produits qui résulteraient d’un litige d’une matérialité très significative, d’opérations de déploiement ou de capital majeures (frais d’intégration d’une nouvelle activité…).

Flux de trésorerie lié au résultat financier : inclut le paiement d’intérêts liés à la dette financière ainsi qu’à la dette de location, les produits financiers et autres coûts financiers.

Flux de trésorerie disponible : tel que défini précédemment, peut toujours être calculé comme suit : génération de trésorerie globale – cessions d’actifs et autres éléments ayant une incidence sur la trésorerie. Le flux de trésorerie disponible se définit également comme le Résultat Brut d’Exploitation (RBE) ajusté des variations de provisions, moins Intérêts et Impôts décaissés, variation du besoin en fonds de roulement, moins investissements industriels bruts et moins Charges de Restructuration/Autre.

Investissements industriels bruts : les investissements industriels bruts se définissent comme la somme des décaissements liés aux acquisitions d’immobilisations corporelles et incorporelles et ceux liés aux acquisitions d’actifs biologiques.

(Hausse) baisse de la dette nette : (alternativement « variation de la dette nette ») se définit comme la génération de trésorerie globale +/- ajustements de la dette nette sans incidence sur la trésorerie.

Marge industrielle : la marge industrielle se définit comme la différence entre le chiffre d’affaires et les coûts industriels des produits vendus (c’est-à-dire après imputation des coûts industriels variables et des coûts industriels fixes), hors amortissements.

Dette de location : la dette de location est définie comme la valeur actualisée des engagements de loyers futurs.

Dette nette : la dette nette consolidée se définit comme les emprunts et dettes financières non courants + emprunts et concours bancaires courants - trésorerie et équivalents de trésorerie. La dette nette exclut la dette de location financement.

Besoin en fonds de roulement net : défini comme le besoin en fonds de roulement net des provisions pour stock et créances clients ; les jours de besoin en fonds de roulement net sont calculés sur la base des ventes trimestrielles annualisées.

Ajustements de la dette nette sans incidence sur la trésorerie : comprend des effets de change sans impact de trésorerie sur le solde de la dette, les ajustements à la juste valeur définis par les normes IFRS sur le solde de la dette et d'autres éléments sans incidence sur la trésorerie.

Eléments sans incidence sur la trésorerie dans le RBE : inclut des provisions et autres éléments sans impact sur la trésorerie dans le calcul du RBE.

Besoin en fonds de roulement lié à l’activité : inclut le besoin en fonds de roulement et les autres créances et dettes.

Charges de restructuration et autres éléments non-récurrents : se compose principalement des coûts ayant une incidence sur la trésorerie liés à l'exécution du plan New Vallourec, y compris les indemnités de licenciement et autres coûts de fermeture d'installations.

Génération de trésorerie globale : se définit comme le flux de trésorerie disponible ajusté +/- charges de restructuration et autres éléments non-récurrents, des cessions d’actifs et autres éléments ayant une incidence sur la trésorerie. La génération de trésorerie globale correspond au flux net de trésorerie généré par l’activité +/- les investissements industriels bruts et les cessions d’actifs et autres éléments ayant une incidence sur la trésorerie.

Besoin en fonds de roulement : défini comme les créances clients plus les stocks moins les dettes fournisseurs (hors provisions).


a La politique de dividende de Vallourec serait en toute hypothèse subordonnée à la décision du Conseil d'Administration prenant en compte les résultats de Vallourec, sa situation financière y compris l'objectif de désendettement du Groupe et les restrictions potentielles applicables au paiement de dividendes. Les dividendes et les rachats d'actions seraient également soumis à l'approbation des actionnaires.
b En toute hypothèse, les prévisions de génération globale de trésorerie et de dette nette ne tiennent pas compte du potentiel impact positif lié aux importantes ventes d'actifs. Voir plus de détails concernant les perspectives pour le deuxième trimestre et l'exercice 2024 à la fin de ce communiqué de presse.
c La politique de dividende de Vallourec serait en toute hypothèse subordonnée à la décision du Conseil d'Administration prenant en compte les résultats de Vallourec, sa situation financière y compris l'objectif de désendettement du Groupe et les restrictions potentielles applicables au paiement de dividendes. Les dividendes et les rachats d'actions seraient également soumis à l'approbation des actionnaires.
d Au 31 mars 2024, la base d'emprunt de cette facilité était d'environ 201 millions de dollars, et 9 millions de dollars de lettre de crédit et autres engagements ont été émis.
e En toute hypothèse, les prévisions de génération de trésorerie et de dette nette ne tiennent pas compte du potentiel impact positif lié aux importantes ventes d'actifs.

Pièce jointe