La bourse ferme dans 3 h 1 min
  • CAC 40

    5 613,82
    +15,21 (+0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 612,54
    +17,12 (+0,48 %)
     
  • Dow Jones

    30 930,52
    +116,26 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2112
    -0,0021 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 835,90
    -4,30 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    28 412,01
    -94,60 (-0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    676,71
    -38,48 (-5,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,40
    +0,42 (+0,79 %)
     
  • DAX

    13 898,11
    +83,05 (+0,60 %)
     
  • FTSE 100

    6 707,36
    -5,59 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    13 197,18
    +198,68 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 798,91
    +30,66 (+0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,26
    -110,20 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 962,47
    +320,19 (+1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3668
    +0,0033 (+0,24 %)
     

Valljet, la compagnie française en plein essor (même pendant la pandémie)

·1 min de lecture

De son bureau, au troisième étage d'un bâtiment à l'extrémité nord de l'aéroport du Bourget, il surveille le trafic des jets d'affaires. Sur le tarmac, parmi les appareils qui décollent, se trouvent les siens. Jean Valli, 64 ans, est le président fondateur de Valljet, la plus grande compagnie française. Elle gère une flotte de 23 avions et table sur un chiffre d'affaires supérieur à 38 millions d'euros en 2020, en progression par rapport à 2019 (30 millions). Malgré le Covid, Valljet a maintenu un bon niveau d'activité. Soit pour rapatrier des Français bloqués à l'étranger, soit pour transporter des chefs ­d'entreprise.

À l'inverse des compagnies régulières clouées au sol par la pandémie, l'aviation d'affaires semble bénéficier d'un ciel dégagé. "Elle devrait se développer, estime Jean Valli. Ses habitués, notamment les clients très aisés, l'utilisent toujours. De nouveaux clients les rejoignent. Pour deux raisons : la situation des liaisons transversales en France et en Europe mettra du temps à redevenir normale. Tandis que la peur du virus freinera les moyens de transport collectifs."

Des tarifs à portée des entreprises de taille intermédiaire

Pour attirer ces néophytes, Valljet mise sur une tarification attractive. Ses prix se veulent à la portée des entreprises de taille intermédiaire (ETI). Exemple : 5.800 euros hors taxes par personne pour un vol aller-retour Lille-Limoges, avec cinq personnes à bord. Pour 1.000 euros de plus, un arrêt dans une autre ville est possible ...


Lire la suite sur LeJDD