Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 167,52
    +372,34 (+0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 347,66
    -12,66 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Valerie Pécresse / Alstom : l'enquête pour prise illégale d'intérêts classée sans suite

Chesnot

C'était une plainte déposée en pleine campagne présidentielle. La présidente LR de la région Île-de-France Valérie Pécresse a annoncé mercredi 10 mai le classement sans suite de l'enquête préliminaire ouverte au parquet financier (PNF) la visant pour prise illégale d'intérêts avec le constructeur ferroviaire Alstom, a appris l'AFP de sources concordantes. Valérie Pécresse "se félicite de la décision du PNF de classer sans suite pour absence d'infraction, la plainte déposée contre elle par des élus d'Europe Ecologie Les Verts, en février 2022 en pleine campagne présidentielle", a indiqué son entourage à l'AFP.

Valérie Pécresse a annoncé ce classement mercredi en conseil d'administration de l'autorité des transports l'Île-de-France Mobilités (IDFM). Il a été rapporté à l'AFP par son opposant Jean-Baptiste Pegeon, un des élus écologistes qui avaient procédé au signalement, au titre de l'article 40 du code de procédure pénale, d'un potentiel conflit d'intérêts. Une source proche du dossier a confirmé le classement pour absence d'infraction de cette enquête ouverte en mars 2022. Sollicité, le PNF n'a pas répondu dans l'immédiat.

Plusieurs élus EELV avaient dénoncé au ministère public le fait que Valérie Pécresse aurait détenu des stock-options chez Alstom tout en présidant l'autorité de transports IDFM. Ces élus, dont Jean-Baptiste Pegeon et David Belliard, adjoint (EELV) à la maire de Paris Anne Hidalgo (PS), s'appuyaient sur un article du média en ligne Blast accusant la présidente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Attractivité de la France : "le taux de chômage élevé est un avantage" pour les investisseurs étrangers
Industrie : bientôt des procédures "hypersimplifiées" pour réduire les délais des nouvelles implantations
La Russie utilise des bombes avec des ailes pour déjouer les défenses ukrainiennes
Accès aux soins : vers le retour des gardes obligatoires pour les médecins ?
Votre nouvel âge de départ à la retraite pour carrière longue, pas de coup de pouce fiscal pour les parents… Le flash éco du jour