Marchés français ouverture 58 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 568,42
    +140,77 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0406
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    19 986,16
    +87,39 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    29 104,28
    +277,16 (+0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    679,83
    -1,27 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Valeo - Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2022

·19 min de lecture
Valeo
Valeo

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 26 avril 2022

Bonne performance au 1er trimestre 2022

Chiffre d’affaires de 4 753 millions d’euros

Surperformance de 5 points hors effet mix géographique

Activité du remplacement en forte croissance à +16% à périmètre et taux de change constants vs 2021

Confirmation de la guidance 2022

Christophe Périllat, Directeur Général du groupe Valeo, déclare :

« L’activité du 1er trimestre montre une bonne résilience avec une surperformance dans toutes les régions de production tirée notamment par nos activités ADAS et gestion thermique des véhicules électrifiés. Notre activité du remplacement enregistre une croissance à 2 chiffres grâce à l’attractivité de son offre auprès de ses clients et du dynamisme du marché.

Je tiens à remercier les équipes de Valeo pour la qualité remarquable de leur travail.

Les dernières estimations de production automobile, les niveaux actuels des prix des matières premières et de l’énergie, la dynamique constructive des discussions sur les prix menées avec nos clients et l’efficience opérationnelle constatée dans nos usines nous permettent de confirmer nos objectifs financiers 2022. Nous restons cependant très attentifs à l’évolution de la situation sanitaire en Chine et à ses conséquences sur le niveau global des volumes de production notamment au 2ème trimestre.

Les équipes Valeo sont pleinement mobilisées dans l'exécution de notre plan Move Up comme présenté lors de notre évènement investisseurs organisé le 25 février dernier. »

Au 1er trimestre 2022, la production automobile est en baisse de 4 % par rapport à la même période en 2021. Le secteur automobile a en effet continué de faire face à des vents contraires : tensions dans la chaîne d’approvisionnement en composants électroniques qui montre par ailleurs quelques signes d’amélioration, éclatement de la crise russo-ukrainienne et mesures de confinement en Chine suite à la recrudescence de cas de Covid-19.

Chiffre d’affaires
(en millions d’euros)

% du CA T1 2022

T1 2022

T1 2021

Var. à pcc*

Var.

Première monte

83 %

3 932

3 937

-3 %

0 %

Remplacement

12 %

579

508

+16 %

+14 %

Divers

5 %

242

222

+6 %

+9 %

Total T1

100 %

4 753

4 667

0 %

+2 %

* A périmètre et taux de change constants (1).

Le chiffre d’affaires consolidé de 4 753 millions d’euros est stable par rapport à la même période en 2021. Les variations des taux de change ont un impact positif de 2,5 % en raison, principalement, de la dépréciation de l’euro face au dollar américain et au yuan chinois. Les changements de périmètre ont un impact négatif de 0,4 % sur la période.

Le chiffre d’affaires première monte baisse de 3 % à périmètre et taux de change constants, du fait de la baisse de la production automobile. L’activité est perturbée par les difficultés d’approvisionnement en composants électroniques ainsi que par la crise russo-ukrainienne et les mesures de confinement en Chine, pénalisant la chaîne d’approvisionnement et les plannings de production des constructeurs automobiles.

Le chiffre d’affaires du marché du remplacement affiche une forte hausse de 16 % à périmètre et taux de change constants, bénéficiant de l’attractivité de son offre auprès de ses clients et du dynamisme du marché.

Les ventes « Divers » sont en hausse de 6 % à périmètre et taux de change constants, soutenues par les contributions clients au titre de la R&D.

Chiffre d’affaires première monte du 1er trimestre 2022, par région de destination

Chiffre d’affaires première monte
(en millions d’euros)

% du CA
T1 2022

T1 2022

T1 2021

Var. à pcc *

Surperf. vs. S&P Global Mobility**

Europe et Afrique

45 %

1 767

1 896

-7 %

+10 pts

Asie et Moyen-Orient et Océanie

33 %

1 301

1 236

+2 %

+1 pt

dont Chine

16%

638

518

+12 %

+6 pts

dont Japon

7 %

265

294

-9 %

+3 pts

dont Corée du Sud

7 %

265

303

-8 %

-1 pt

dont Inde

1 %

53

50

+3 %

+5 pts

Amérique du Nord

20 %

790

733

+1 %

+3 pts

Amérique du Sud

2 %

74

72

+1 %

+14 pts

Total

100 %

3 932

3 937

-3 %

+1 pt

Total corrigé de l’effet mix géographique

100 %

3 932

3 937

0 %

+5 pts

* A périmètre et taux de change constants (2)
** Sur la base des estimations de production automobile S&P Global Mobility (ex IHS Markit) le 19 avril 2022

Le chiffre d’affaires première monte affiche une surperformance au 1er trimestre 2022, dans toutes les régions de production malgré la pénurie de composants électroniques, la crise russo-ukrainienne et les mesures de confinement en Chine qui ont pénalisé la chaîne d’approvisionnement et provoqué des perturbations dans les plannings de production des constructeurs automobiles. Dans ce contexte, le Groupe affiche une surperformance globale de 5 points hors mix géographique :

  • En Europe et Afrique, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, est en baisse de 7 %, soit une performance de 10 points supérieure à celle de la production automobile malgré les perturbations liées à la pénurie de composants électroniques et à la crise russo-ukrainienne. Dans ce contexte, tous les Pôles affichent une bonne résilience avec, dans une moindre mesure, les Pôles Systèmes de Propulsion et Systèmes de Visibilité qui sont pénalisés par un mix produit défavorable ;

  • En Asie, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, progresse de 2 %, soit une performance supérieure de 1 point à celle de la production automobile :

    • En Chine, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants2, est en hausse de 12 %, soit une performance de 6 points supérieure à celle de la production automobile. Le niveau d’activité est largement supérieur au niveau d’avant crise malgré l’impact des premières mesures de confinement. Le Pôle Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite a bénéficié d’une accélération notable de l’activité caméras auprès de ses clients chinois et internationaux et le Pôle Systèmes Thermiques a tiré profit d’une performance remarquable de ses ventes pour véhicules électrifiés auprès de ses clients chinois. A contrario, le Pôle Systèmes de Visibilité est pénalisé par un mix produit défavorable qui se traduit par une sous performance sur la période. Enfin, le Pôle Systèmes de Propulsion subit la décroissance de son activité poids lourds liée à un effet de base défavorable (forte croissance au T1 2021),

    • Au Japon, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants3, est en baisse de 9 % soit une surperformance de 3 points, grâce à un mix client favorable dans un contexte de perturbations de la chaîne d'approvisionnement marqué par le tremblement de terre à Fukushima,

    • En Corée du Sud, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, est en baisse de 8 % et sous-performe de 1 point la production automobile ;

  • En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, augmente de 1 %, soit une surperformance de 3 points, qui s’explique notamment par la montée en puissance de nombreux projets dans les domaines de l’ADAS ;

  • En Amérique du Sud, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, s’inscrit en hausse de 1 %, soit une surperformance de 14 points par rapport à la production automobile.

Portefeuille géographique et clients équilibré

Régions de production

T1 2022

T1 2021

Europe de l’Ouest

30 %

33 %

Europe de l’Est + Afrique

15 %

16 %

Chine

18 %

14 %

Asie hors Chine

15 %

17 %

États-Unis

8 %

7 %

Mexique

12 %

11 %

Amérique du Sud

2 %

2 %

Total

100 %

100 %

Asie et pays émergents

62 %

60 %

Clients

T1 2022

T1 2021

Allemands

29 %

31 %

Asiatiques

32 %

32 %

Américains

20 %

18 %

Français

14 %

14 %

Autres

5 %

5 %

Total

100 %

100 %


Chiffre d’affaires du 1er trimestre par Pôle d’activité

La croissance du chiffre d’affaires des Pôles d’activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.

Chiffre d’affaires des Pôles d’activité
(en millions d’euros)

T1 2022

T1 2021

Var. CA

Var. CA OEM *

Surperf vs S&P Global Mobility**

Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite

975

918

+ 6 %

+2 %

+6pts

Systèmes de Propulsion

1 311

1 291

+2 %

-5 %

-1pt

Systèmes Thermiques

1 079

1 023

+6 %

0 %

+4pts

Systèmes de Visibilité

1 355

1 397

-3 %

-7 %

-3pts

* A périmètre et taux de change constants (4)
** Sur la base des estimations de production automobile S&P Global Mobility (ex IHS Markit) le 19 avril 2022

Le Pôle Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite affiche une performance de 6 points supérieure à la production automobile mondiale, grâce au démarrage de nombreux projets dans le domaine de l’ADAS, notamment en Amérique du Nord et surtout en Chine (caméras), confortant sa position de leader mondial.

Le Pôle Systèmes de Propulsion affiche une performance légèrement inférieure (-1 point) à celle de la production automobile mondiale dans un contexte de fort accroissement de la part de marché des véhicules équipés de systèmes électriques haute tension qui réduit la taille relative du marché adressable par le Pôle dans son périmètre actuel. Cet effet de périmètre se corrigera au second semestre avec l'intégration de Valeo Siemens e-Automotive. Par ailleurs, le chiffre d’affaires du Pôle subit les conséquences des perturbations d’approvisionnement en Europe (composants électroniques et faisceaux de câbles en provenance d’Ukraine) notamment chez ses clients allemands ainsi que du ralentissement de son activité poids lourds en Chine.

Le Pôle Systèmes Thermiques affiche une surperformance de 4 points, soutenue par une performance remarquable de ses ventes thermiques pour véhicules électrifiés (systèmes de refroidissement de batteries, systèmes de climatisation spécifiques pour véhicules électriques…) en Chine auprès de clients chinois et en Europe auprès de clients allemands premium.

Le Pôle Systèmes de Visibilité sous-performe la production automobile mondiale de 3 points. L’activité du Pôle souffre des perturbations de production survenues sur certaines plateformes de véhicules ainsi que d’un mix produit défavorable (moindre contenu en électronique) suite à la crise des composants électroniques.

Perspectives 2022 confirmées

Les dernières estimations de production automobile, les niveaux actuels des prix des matières premières et de l’énergie, la dynamique constructive des discussions sur les prix menées avec nos clients et l’efficience opérationnelle constatée dans nos usines nous permettent de confirmer nos objectifs financiers 20225 publiés le 25 février dernier.

En effet, les estimations de production automobile publiées par S&P Global Mobility (ex IHS Markit) le 19 avril 2022 à savoir 80,6 millions de véhicules, avec un important déséquilibre entre le premier semestre et le second semestre, demeurent dans la fourchette de volumes (nombre de véhicules produits) retenue pour l’établissement de notre guidance 2022.

Nous restons cependant très attentifs à l’évolution de la situation sanitaire en Chine et à ses conséquences sur le niveau global des volumes de production notamment au 2ème trimestre.

2022 *

Chiffre d’affaires en milliards d’euros

19,2 - 20,0

EBITDA (6) en % du Chiffre d'affaires

11,8 % - 12,3 %

Marge opérationnelle (6) en % du Chiffre d'affaires

3,2 % - 3,7 %

Cash flow libre (6) en millions d’euros

~320

* Sur la base

  • D’une intégration de Valeo Siemens eAutomotive après juillet 2022 à la suite de l’acquisition par Valeo de la participation de 50% détenue par Siemens dans la coentreprise. Cette acquisition est sous réserve de l’obtention de l’autorisation préalable des autorités de la concurrence compétentes. Ce projet fait l’objet d’une information et d’une consultation des institutions représentatives du personnel concernées

  • De l'estimation annuelle de production automobile de S&P Global Mobility (ex IHS Markit) (publiée en février 2022) diminuée de 1,5% correspondant à environ 82,9 millions de véhicules comprise dans la fourchette entre 79,9 millions de véhicules et 84,1 millions de véhicules (avec une légère croissance au 1er semestre 2022 et une croissance supérieure à 10% au 2nd semestre)

  • D’une réduction attendue en 2022, de 50% des pertes de Valeo Siemens e-Automotive par rapport à 2021.

Prochains rendez-vous

Résultats du premier semestre : le 26 juillet 2022

Faits marquants

Gouvernance

Le 26 janvier 2022, Valeo a annoncé la nomination de Christophe Périllat en tant que Directeur Général conformément au plan de succession annoncé le 27 octobre 2020. Jacques Aschenbroich continue d’assumer la fonction de Président du Conseil d’administration pour la durée restant à courir de son mandat d’administrateur (date de l’Assemblée Générale 2023).

Le 30 mars 2022, le Conseil d’administration de Valeo prend acte de l'annonce de la décision du Conseil d’administration d’Orange de nommer Jacques Aschenbroich en qualité de Président du Conseil à l'issue de son Assemblée générale prévue le 19 mai 2022, sous réserve de l’approbation par cette assemblée de sa nomination en tant qu'administrateur. Le Conseil d’administration de Valeo, sous le pilotage du Comité de gouvernance, nominations et responsabilité sociale d’entreprise, poursuit le processus de sélection d'un nouveau Président du Conseil. Si cette nomination est confirmée par les actionnaires d’Orange, Jacques Aschenbroich continuera d'exercer les fonctions d’administrateur et de Président du Conseil d'administration de Valeo jusqu'à la mise en place du nouveau Président et au plus tard jusqu'à la fin de l'année 2022.

Opération stratégique

Le 09 février 2022, Valeo a annoncé un accord avec Siemens en vue de détenir 100 % de Valeo Siemens eAutomotive, dont l’intégration au sein de l’activité “Systèmes de Propulsion” de Valeo sera effective après le 1er juillet 2022, sous réserve de l’obtention de l’autorisation préalable des autorités de la concurrence compétentes. Ce projet fait l’objet d’une information et d’une consultation des institutions représentatives du personnel concernées. L’acquisition des 50% détenus par Siemens dans Valeo Siemens eAutomotive se fera pour un montant de 277 millions d’euros sur une base sans endettement. L’impact sur l’endettement financier net de Valeo sera de 741 millions d’euros.

Plan Move-up à moyen terme

Le 25 février 2022, Valeo lance son plan Move Up, stratégie de création de valeur s’appuyant sur les mégatendances de la mobilité durable lors d’une journée investisseurs organisée à Paris.

A cette occasion, Valeo a présenté ses nouveaux objectifs financiers à horizon 2025 dont notamment :

  • une surperformance moyenne annuelle des ventes première monte supérieure à 5 points sur la période 2021-2025 ;

  • une marge d’Ebitda d’environ 14,5% à horizon 2025 ;

  • une génération de cash flow libre entre 800 millions et un milliard d’euros en 2025 ;

  • des cessions d’actifs non stratégiques pour une valeur d’environ 500 millions d’euros sur la durée du plan ;

  • une allocation du capital optimisée et un désendettement du Groupe.

Partenariat industriel

Le 10 février 2022, Valeo annonce avoir signé un memorandum of understanding avec Renault Group et Valeo Siemens eAutomotive en vue de nouer un partenariat stratégique pour la conception, le co-développement et la production en France d'un moteur électrique automobile de nouvelle génération, plus efficient et permettant d’éliminer le recours aux terres rares.

Les trois partenaires associeront leur savoir-faire et expertise reconnue pour concevoir un système de propulsion électrique unique et sans équivalent dans le monde : plus de puissance avec moins d’énergie nécessaire, et sans recours aux terres rares.

Dans le cadre de ce partenariat, chacun des trois partenaires apportera sa contribution au développement et à la production des deux pièces maîtresses du moteur électrique que sont le rotor et le stator.

Produits / technologies et brevets

Le 4 janvier 2022, Valeo a reçu l’Innovation Awards du CES® 2022 pour son purificateur d'air « UV Air Purifier », le système de stérilisation de l'air le plus puissant au monde pour les cabines de bus et d'autocars.

Dès qu’il est activé, le système élimine, en un seul cycle de circulation d’air, plus de 95 % des virus, dont le Covid-19, ainsi que toute bactérie ou moisissure présente dans l’air circulant dans la cabine. Les modules conçus par Valeo sont efficaces tout au long du trajet du véhicule avec les passagers à bord.

Le 16 février 2022, 14 mois après le lancement de son initiative pour la création d’une gamme de moteurs pour les vélos électriques, Valeo annonce avoir obtenu 14 premiers clients, constructeurs de vélos, pour sa technologie d’assistance électrique, combinant efficience, intelligence, confort, robustesse et facilité d’utilisation.

À l’heure où les villes se transforment pour décarboner la mobilité – à travers les zones à zéro émission, les investissements dans les infrastructures cyclables ou la mise à disposition de flottes en libre partage –, le vélo électrique trouve naturellement sa place comme solution de transport urbain.

Qu’il s’agisse des petits véhicules électriques urbains, des motos ou scooters électriques, des droïdes autonomes de livraison du dernier km, ou des vélos à assistance électrique, Valeo accélère sa croissance dans les marchés des nouvelles mobilités.

Le 3 mars 2022, Valeo reçoit le Honda Supplier Award dans la catégorie Développement, pour sa contribution au premier système au monde de conduite autonome de niveau 3 (au sens de la Society of Automotive Engineers SAE). En effet, Valeo a largement contribué à cette prouesse technologique en fournissant les systèmes permettant la délégation de conduite en toute sécurité, c’est-à-dire l’ensemble des capteurs et les unités de contrôle indispensables aux fonctionnalités de niveau 3 d’autonomie. La Honda Legend est ainsi équipée de cinq LiDAR 3D (Valeo SCALA®) et de deux caméras frontales, qui assurent la perception totale autour du véhicule. Valeo y ajoute, les couches hardware et logiciels, « le cerveau » capable de fusionner et de traiter les données collectées.

Le 22 mars 2022, Valeo SCALA® 2, le LiDAR de deuxième génération de Valeo, “la technologie qui permet de voir ce que l’œil humain, la caméra ou le radar ne peuvent pas voir” tient une place essentielle dans le système DRIVE PILOT de Mercedes-Benz pour la conduite conditionnellement automatisée (niveau 3 d’autonomie au sens du SAE).

Valeo SCALA® permet également de :

  • mesurer la distance des objets environnants au centimètre près, en calculant le temps de parcours (aller et retour) de son faisceau laser vers un obstacle. Il construit ainsi une cartographie 3D complète de l'environnement réel de la voiture et permet de définir les zones d’espaces libres où la voiture pourra circuler en toute sécurité ;

  • distinguer les objets statiques et en mouvement, en saisissant leur forme et leur orientation. SCALA 2 est également capable de mesurer leur vitesse, et d’en assurer le suivi même lorsqu’ils ne sont plus dans le champ de vision du conducteur ;

  • repérer les objets de petite taille ou de faible réflectivité tel un pneu tombé sur la chaussée ;

  • reconnaître les marquages au sol, par contraste avec la route, à un algorithme spécifique ;

  • transformer les données brutes du capteur en données utiles en éliminant celles qui pourraient altérer ses calculs, pour ne valider que les pertinentes ;

  • supprimer les « échos » causés par les gouttes de pluie sur son impulsion lumineuse ;

  • réaliser un autodiagnostic grâce à ses logiciels : dès que son champ de vision est obstrué, par exemple par de la poussière ou du givre, l'algorithme déclenche le nettoyage ou le chauffage.

Le LiDAR de Valeo, c’est le mariage réussi, du hardware (mécanique de haute précision, optique, électronique) et du software (algorithmique et intelligence artificielle). Ces caractéristiques contribuent à sa fiabilité, son acuité et son intelligence. Valeo en est le leader mondial de l’ADAS, avec 1 véhicule sur 3 produit dans le monde équipé de technologies Valeo : capteurs à ultrasons, caméras, radars, ainsi que le premier LiDAR de qualité automobile du marché.

Autre opération financière

Le 24 mars 2022, Valeo annonce un programme de rachat d’actions pour couvrir les plans d’actions de performance et l’attribution d’actions aux salariés via l’intermédiaire d’un prestataire de services d’investissement.

Aux termes du contrat conclu à date, il est convenu entre les parties que le prestataire de services d’investissement vendra à Valeo qui s’oblige à les acquérir, au plus tard à l’échéance du 13 mai 2022, une certaine quantité d’actions Valeo, dans la limite de 50 millions d’euros. Le cours moyen par action sera déterminé sur la base de la moyenne arithmétique des cours moyens pondérés pendant toute la durée du contrat. Ce cours moyen ne pourra en toute hypothèse excéder le prix maximum d’achat de 70 euros tel qu’arrêté par l’Assemblée générale des actionnaires du 26 mai 2021. Ces actions seront intégralement affectées aux fins de couvrir la mise en œuvre de tout plan d’actions de performance et l’attribution d’actions aux salariés au titre de leur participation aux fruits de l'expansion de l'entreprise ou de la mise en œuvre de tout plan d’épargne entreprise.

Glossaire financier

À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d’affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable.

L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence.

Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes, des remboursements du principal locatif et après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles.

Le ROCE, ou la rentabilité des capitaux employés, correspond à la marge opérationnelle (y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) rapportée aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), hors goodwill.

Déclaration « Safe Harbor »

Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document d’enregistrement universel, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux, les risques liés à l’épidémie de Covid-19, les risques liés à l'approvisionnement du Groupe en composants électroniques et l’évolution du prix des matières premières, les risques liés au conflit russo-ukrainien, ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document d’enregistrement universel 2021 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 7 avril 2022 (sous le numéro D.22-0254).

La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document.

1 Cf. glossaire financier, page 10

2 Cf. glossaire financier, page 10
3 Cf. glossaire financier, page 10
4 Cf. glossaire financier, page 10

5 Pour l’année 2022, la guidance est de 8,60 % pour le taux de ROCE (y compris Valeo Siemens eAutomotive (VSeA) sur 12 mois) étant précisé que cette guidance ne prend pas en compte les conséquences économiques et financières défavorables susceptibles de résulter de la guerre en Ukraine.
6 Cf. glossaire financier, page 10

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles