La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    30 631,80
    +1 127,57 (+3,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Que valent les abonnements SNCF pour le télétravail ?

·1 min de lecture

La SNCF s'inspire des contraintes sanitaires. Au cours d’une conférence de presse, mardi 1er juin, la compagnie ferroviaire a présenté une nouvelle offre d’abonnement à 250 trajets par an, contre 450 pour l’offre existante. Les forfaits annuels, destinés aux professionnels qui prennent le train quotidiennement, vont ainsi être déclinés en version télétravail. “Cela représente 2 à 3 allers-retours par semaine, ce qui correspond à la majorité des accords de télétravail qui sont actuellement négociés dans les entreprises”, explique Jérôme Laffon, le directeur marketing de SNCF Voyages, dans Le Parisien.

Parmi les points faibles de cette offre, l’abonnement télétravail ne fonctionne que du lundi au jeudi. La SNCF estime que seule une minorité de voyageurs se rend sur son lieu de travail le vendredi, et n’a pas souhaité intégrer ce jour de la semaine dans son dispositif. Autre écueil : si la commercialisation des abonnements devrait rapidement débuter, les forfaits ne seront utilisables qu’à partir du 1er septembre. Tant pis pour ceux qui auraient voulu tester l’abonnement durant l’été.

Malgré ces deux points négatifs, la mesure a plutôt été bien perçue par les associations de consommateurs. “Les abonnements télétravail devenaient indispensables. Les entreprises revoient leur modèle d’organisation, il était donc logique que l’offre de la SNCF s’adapte également”, indique à Capital Jean Lenoir, vice-président de la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (Fnaut). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SNCF : voici les tarifs maximum garantis jusqu’à la dernière minute
Amazon, Cdiscount : Offres flash sur les smartphones Samsung Galaxy, Xiaomi, iPhone...
Assurance, test... tout ce qu'il faut prévoir pour des vacances Covid bien particulières
French Days : méfiez-vous des fausses promos pendant le Black Friday français
Amazon, Cdiscount : Les meilleures offres à saisir pendant les French Days 2021