La bourse ferme dans 7 h 32 min
  • CAC 40

    6 761,44
    -5,07 (-0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 220,20
    -3,77 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1609
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 788,00
    -5,40 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    51 747,31
    -2 478,05 (-4,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 452,93
    -52,22 (-3,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,36
    -1,29 (-1,52 %)
     
  • DAX

    15 712,75
    -44,31 (-0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 267,96
    -9,66 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,24
    -7,77 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 617,15
    -421,12 (-1,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,3747
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Val-d’Oise : le cortège de mariage se termine en “bagarre générale”

·1 min de lecture

La fête a dégénéré… avant même d’avoir commencé. Comme le relatent La Gazette du Val-d’Oise et Le Parisien, des gendarmes ont été pris à partie après être intervenus à Méry-sur-Oise, dans le Val-d’Oise, pour tenter de calmer un cortège de mariage très agité. “Les gendarmes sont intervenus pour tenter de les canaliser et c'est parti en bagarre générale”, résume Pierre-Édouard Éon, le maire de la ville. Des invités au mariage bloquaient le centre-ville avec des voitures de sport pour faire des photos au château de Méry, après avoir déjà bloqué la D44 auparavant, quand les militaires ont voulu intervenir.

“Ils ont bloqué le centre-ville pour faire la fête, en agitant des drapeaux. Cela a fini par dégénérer lorsque les premiers gendarmes sont intervenus pour leur demander de partir. Ils étaient quatre ou cinq militaires et ils ont été aussitôt pris à partie, insultés par une quarantaine de jeunes…”, ajoute l’édile. Sur une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on peut voir les gendarmes, soutenus par des renforts, être pris pour cible : des chaises ou des cendriers du bar voisin ont notamment été utilisés comme projectiles. Au total, quatre gendarmes ont été légèrement blessés et cinq véhicules endommagés lors des échauffourées, qui auraient duré près d’une heure.

>> A lire aussi - Nord : pluie de PV à un mariage

Une plainte a été déposée par la commune pour “trouble à l’ordre public et atteinte à l’image”, précise Pierre-Edouard Eon. Si aucune personne n’a été interpellée après ces (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bientôt un nouvel impôt local ? Le gouvernement met le paquet dans la formation des Français... Le flash éco du jour
Etats-Unis : un expert en cryptomonnaies avoue avoir aidé la Corée du Nord
Covid-19 : le lait maternel contiendrait des anticorps jusqu’à 10 mois après l’infection
Strasbourg : la suspension de deux soignants non-vaccinés confirmée par la justice
Derrière la crise des sous-marins, le bras de fer Australie - Chine - Etats-Unis dans le Pacifique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles