Marchés français ouverture 7 h 51 min
  • Dow Jones

    34 022,04
    -461,68 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1321
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    50 485,43
    -446,39 (-0,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,71
    -26,37 (-1,79 %)
     
  • S&P 500

    4 513,04
    -53,96 (-1,18 %)
     

Valérie Pécresse veut supprimer "150.000 postes dans l'administration administrante"

·1 min de lecture

"C'est mon crédo." Sur le plateau "Punchline" lundi, Valérie Pécresse candidate à l'investiture de la droite à la présidentielle, propose de supprimer "150.000 postes dans "l'administration administrante" durant le prochain quinquennat. Elle a estimé que la classe politique devait faire ses "preuves" et aller chercher les électeurs au risque d'avoir "un taux d'abstention record à cette élection" présidentielle. "On se rend compte qu'un certain nombre de Français se détournent de nous. Donc, il va falloir faire nos preuves [...] leur dire que toutes les réformes que la droite a promis de faire, elle va les faire. C'est mon crédo. Je ferai la réforme de l'assurance chômage, je ferai la réforme des retraites, je ferai la réforme de l'Etat, je supprimerai 150.000 postes dans l'administration administrative. Je débureaucratiserai, vraiment."

>> LIRE AUSSI -Sécurité : justice, école… Ce que veut faire Valérie Pécresse face au "sentiment d'impunité"

Trois missions prioritaires : protéger, éduquer, soigner

Et la candidate de préciser son propos dans un entretien accordé à l'Opinion : "L'Etat doit se recentrer sur ses trois missions prioritaires : protéger, éduquer, soigner, avec là où il le faut des postes supplémentaires pour la justice, l'éducation et les soins. Il ne s'agit pas de dégrader le service public, ni de casser la reprise. Mais les dépenses doivent baisser". "Pour stopper l'explosion de la dette et la ramener en 2027 au niveau actuel, nous devons atteindre les 45...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles