La bourse ferme dans 8 h 7 min
  • CAC 40

    7 130,30
    -3,53 (-0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 251,18
    -6,64 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    35 368,47
    -543,34 (-1,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1338
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 813,00
    +0,60 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    36 501,85
    -769,39 (-2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 168,71
    +159,32 (+15,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,18
    +0,75 (+0,88 %)
     
  • DAX

    15 665,87
    -106,69 (-0,68 %)
     
  • FTSE 100

    7 549,86
    -13,69 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 506,90
    -386,86 (-2,60 %)
     
  • S&P 500

    4 577,11
    -85,74 (-1,84 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • HANG SENG

    24 072,84
    -39,94 (-0,17 %)
     
  • GBP/USD

    1,3599
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Valérie Pécresse sur les terres d'Eric Ciotti à Nice

·1 min de lecture

"Rassembler toutes les sensibilités de la droite" : pour son premier déplacement de candidate Les Républicains (LR) à la présidentielle, Valérie Pécresse est lundi sur les terres d'Eric Ciotti, qui a mis la pression pour garder le cap à droite. "C'était un geste que je voulais faire parce qu'Eric a fait une formidable campagne. Cette droite est fière d'elle-même, fière de ses valeurs, Eric a une place très singulière à jouer dans cette campagne", a-t-elle souligné à son arrivée à l'aéroport de Nice où elle a été accueillie par celui qu'elle a battu par 61% des voix contre 39% au congrès samedi.

Un objectif : rassembler la droite

Après un déjeuner privé à Nice, les deux finalistes de la primaire se rendront à Saint-Martin-Vésubie où ils déposeront une gerbe à la mémoire des victimes de la tempête Alex de fin 2020, avant une réunion publique commune. Un signe d'unité, en ouverture d'une semaine dédiée au "rassemblement" de la famille politique, puisque la candidate devrait se rendre dans le fief de ses autres concurrents battus, et notamment vendredi chez Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France.

L'ancienne députée des Yvelines, qui a repris sa carte chez LR cet automne après l'avoir quitté en 2019, prévoit d'être mardi auprès des parlementaires. "Je veux rassembler toutes les sensibilités de la droite", martèle la présidente de la région Ile-de-France. 

 

>> À LIRE AUSSIPrésidentielle : après la victoire de Pécresse, la dynamique est-elle lancée à droite ?

Mais le dépla...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles