La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 643,68
    -251,83 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Valérie Pécresse pourrait suspendre des paiements pour le Grand paris et les JO

Nicolas Sandanassamy/Capital

La présidente d'Ile-de-France Mobilités (IDFM), Valérie Pécresse, menace de suspendre des paiements concernant notamment la préparation du Grand Paris Express et des Jeux olympiques, si le gouvernement ne fait pas de geste pour éviter une trop forte hausse des tarifs des transports en commun de la région, dont ceux de l'abonnement Navigo. Dans une délibération --consultée vendredi par l'AFP-- qu'elle entend soumettre mercredi au conseil d'administration de l'autorité régionale des transports, Mme Pécresse estime "inacceptable" une augmentation de 20% des tarifs des transports publics franciliens, inévitable selon IDFM si l'Etat ne lui permet pas de trouver de nouvelles sources de financements pour faire face à l'inflation et à la flambée des prix de l'énergie. En conséquence, le "voeu" de Mme Pécresse "appelle le gouvernement à lever son blocage de toute recette nouvelle pour Ile-de-France Mobilités".

"Dans l'attente d'une décision de l'Etat", le conseil d'administration est appelé à suspendre les dépenses relatives à la pré-exploitation du Grand Paris Express (le métro du grand Paris), d'Eole (le RER E, en construction à l'ouest) et à la préparation des transports des jeux Olympiques, ainsi qu'aux réductions pour les étrangers en situation irrégulière, et au remboursement à l'État de l'avance consentie pour éponger les pertes liées au Covid. Le texte invite également "tous les employeurs publics et privés d'Ile-de-France qui le peuvent à rembourser 75% du forfait Navigo (l'abonnement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Il retrouve le voleur de son vélo sur Leboncoin et lui tend un piège
La note de la France maintenue par S&P mais pourrait être abaissée à moyen terme
Le Sénat réduit de 500 millions les aides destinées aux voitures électriques
JO Paris 2024 : les organisateurs réorganisent leur budget pour faire face à l’inflation
Le gouvernement va débourser 6 milliards de plus pour le bouclier tarifaire