La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    -14,50 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    22 679,22
    -219,27 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

Vague de chaleur: Comment rafraîchir son logement sans aggraver la crise climatique?

UGO AMEZ/SIPA

Les températures monteront jusqu'à 40°C en France ce début de semaine. Les Français devraient donc rallumer leurs climatiseurs pour survivre à ce troisième épisode de canicule de l'été. Mais d'autres moyens, plus durables, de rafraîchir son foyer existent.

. Les fortes chaleurs commenceront par le sud-est de l’Hexagone et s’étendront progressivement sur l’ensemble du territoire. Mercredi, les températures maximales seront supérieures à 35 degrés Celsius partout en France, avec des pics à 39 voire 40 degrés. Dans ces conditions, les Français peinent à trouver des solutions pour se rafraîchir. Les plus efficaces sont souvent les plus polluantes. Pour éviter de combattre les conséquences du réchauffement climatique en l’aggravant, l’Agence de la transition écologique (Ademe) écolos pour garder un logement frais.

Le climatiseur, la solution écocidaire

Durant ces épisodes de grande chaleur, la solution la plus efficace immédiatement semble être le climatiseur. Dès les premiers épisodes caniculaires en juin, . Pourtant, . Pour créer un air frais à l’intérieur du logement, les climatiseurs doivent évacuer l’air chaud dehors. Un système qui entraîne un réchauffement des villes. sur les conséquences de l’utilisation des climatiseurs, des chercheurs du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en partenariat avec Météo France ont estimé que les climatiseurs étaient - à l’époque - responsable d’une augmentation de 0,5 degrés Celsius à Paris. Dans leurs conclusions, ils estimaient qu’une utilisation accrue de ces systèmes de refroidissement pouvaient augmenter de 2 degrés la température extérieure. Ce qui semble être la solution est en réalité une partie du problème. La climatisation est aujourd'hui responsable de près de 5% des émissions d'équivalent CO2 du secteur bâtiment, alerte l’Ademe.

Retenir le frais et chasser le chaud

Pour éviter de trop souffrir de la chaleur à l’intérieur, le mieux reste encore d’éviter qu’elle n’entre. L'Ademe conseille de , fermer fenêtres et volets la journée, et laisser entrer l’air plus frais en soirée, la nuit ou tôt le matin. Pour profiter du peu de fraîcheur qui peut rester dans le foyer, il faut également fermer les portes à l’intérieur pour éviter que l’air chaud ne circule.

C[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles