La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 218,00
    -2 624,00 (-6,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Combien les vaccins vont-ils rapporter aux laboratoires ?

·2 min de lecture

Moderna, Pfizer-BioNTech et AstraZeneca... Tous laboratoires confondus, les ventes de vaccins pour l'année en cours vont se chiffrer en dizaines de milliards de dollars. Pfizer l'a déjà annoncé : pour la seule année 2021, les ventes de son vaccin anti-Covid, développé en partenariat avec la société allemande BioNTech, atteindront environ 15 milliards de dollars. Et cela sans compter d'éventuels contrats supplémentaires. Au total, "ce marché pourrait représenter 30 à 40 milliards de dollars cette année. Un changement de prisme colossal", souligne à l'AFP Loïc Chabanier, du cabinet de conseil EY. Cela représente en effet plus que tous les autres vaccins - par exemple pédiatriques - en année normale.

Les chiffres sont, et seulement pour l'Union Européenne, très impressionnants, si l'on en croit les prix dévoilés lors d'une bourde sur twitter en décembre par la secrétaire d'Etat belge au Budget, Eva De Bleeker. Sur l'hypothèse de 18 dollars par dose, Moderna, qui a signé un contrat portant sur jusqu'à 160 millions de doses, pourrait par exemple engranger 3 milliards de dollars.

>> A lire - AstraZeneca : la vaccination suspendue dans plusieurs hôpitaux

Difficile toutefois, selon les spécialistes, de déterminer exactement les profits qui seront faits par les laboratoires. Car entre le vaccin d'AstraZeneca (1,78 euro l'unité) et celui de Moderna, les prix varient fortement, tout comme les technologies utilisées et les stratégies. AstraZeneca a notamment expliqué vouloir vendre son vaccin à prix coûtant, durant le temps de la pandémie en tout cas. "Il y a une inconnue sur la profitabilité", juge Jean-Jacques Le Fur, analyste spécialiste de l'industrie pharmaceutique pour Bryan, Garnier & Co. Il s'agit parfois de nouvelles technologies, d'expansion industrielle, de partenariats entre acteurs, souligne-t-il : "Le coût de revient industriel final devient un peu plus complexe à déterminer."

La pandémie a en tout cas bouleversé le modèle économique traditionnel, estime Loïc Chabanier. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les actionnaires du "Monde" s’affrontent devant les tribunaux
Amazon : “Les employés ont l’impression d’appartenir à une secte”
Kobe Bryant : les raisons du crash
Démission du n°1 de KPMG Royaume-Uni, qui avait demandé aux salariés de ne pas "jouer la carte de la victime"
Française des Jeux (FDJ) : les profits meilleurs que prévu, mais les mises reculent