Marchés français ouverture 7 h 15 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 025,46
    +474,56 (+1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1616
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    25 409,75
    +78,75 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    53 398,98
    +54,41 (+0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,53
    -21,11 (-1,45 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Vaccins de rappel anti-Covid, ARN... Sanofi joue le coup d'après

·2 min de lecture

En retard sur ses concurrents, la Big Pharma lorgne l'énorme marché de rappel de la vaccination contre le Covid-19. S'agissant de l'ARN messager, si le candidat vaccin basé sur cette technologie a été abandonné, le groupe français entend pourtant en faire un facteur clé de sa stratégie à l'avenir.

Chez Sanofi, le ciel est peut-être moins maussade qu'il n'y paraît. Certes, la Big Pharma française est passée jusque-là , certes, elle vient de , mais les raisons d'espérer un avenir plus radieux existent bel et bien. "Comme le souhaitent, la Commission européenne, les États-Unis, le Canada, c'est-à-dire nos partenaires, (...) nous nous concentrons sur la vaccination de rappel avec comme objectif d'offrir une protection plus élargie à la population, a commenté Thomas Triomphe, le vice-président de la branche vaccins de Sanofi, ce mardi 28 septembre. Nous disposons d'ailleurs de commandes fermes d'un montant de 75 millions de doses provenant de pays de l'Union européenne et du Royaume-Uni." A cela s'ajoute également .

Ces commandes concernent le vaccin à base de protéine recombinante développé par Sanofi en partenariat avec le britannique GSK. où le duo avait annoncé qu'à cause d'une erreur technique de sous-dosage de l’antigène, son vaccin ne serait pas prêt en juin mais fin 2021, les planètes semblent enfin en passe de s'aligner. En mai dernier, Sanofi a annoncé , attestant une séroconversion (production d'anticorps) dans 95% à 100% des cas, puis ces prochains jours le géant pharmaceutique va passer à la vitesse supérieure en travaillant notamment étroitement sur les vaccins de rappel avec , pilotée par l'Inserm et l'AP-HP. "A l'occasion de la phase 3, nous allons lancer deux études pour tester notre vaccin sur la souche originelle du virus (dite de "Wuhan", Ndlr) et sur la souche sud-africaine (Bêta, Ndlr)", indique Olivier Bogillot, président de Sanofi France. "Nous travaillons pour que le vaccin de Sanofi puisse être utilisé en rappel, quels que soient les vaccins que les personnes auront précédemment reçus", ajoute Thomas Triomphe, alors que le sérum à base de protéine recombinante est attendu sur le marché d'ici la fin de l'année.

Forts besoins en 2022

Cette stratégie de jouer le coup d'après est validée par plusieurs experts. "Sanofi a eu du retard au démar[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles