La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    28 878,75
    -486,92 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Les vaccins Pfizer et Moderna résisteraient au variant indien, selon une étude

·1 min de lecture

Des travaux préliminaires menés aux États-Unis rendus publics lundi 17 mai indiquent que les vaccins de Moderna et Pfizer/BioNTech devraient rester efficaces contre le variant indien du coronavirus. Ces recherches, conduites en laboratoire par la NYU Grossman School of Medicine et le NYU Langone Center, doivent encore être validées par des pairs avant d'être publiées dans une revue scientifique. "Nous avons conclu que les anticorps produits par les vaccins sont un peu affaiblis contre ces variants, mais pas assez pour nous laisser penser que cela aura un grand effet sur la protection conférée par les vaccins", a dit à l'AFP Nathaniel "Ned" Landau, auteur principal de l'étude.

Les scientifiques ont prélevé du sang de personnes ayant été vaccinées avec l'un ou l'autre de ces vaccins, les deux principaux utilisés aux États-Unis (environ 150 millions d'Américains les ont reçus). Ils ont ensuite exposé ces échantillons à un virus synthétique présentant les mutations particulières des variants B.1.617 et B.1.618, tous deux identifiés pour la première fois en Inde. Ce mélange a ensuite été mis en contact avec des cellules de laboratoire, afin d'observer combien seraient infectées.

À lire aussi — Indien, brésilien, sud-africain... Ce qu'il faut savoir sur ces variants qui inquiètent les scientifiques

En moyenne, pour le variant B.1.617, les chercheurs ont observé une réduction par quatre de la quantité d'anticorps neutralisants — ces protéines en forme de Y, générées par le système immunitaire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici la face cachée de Bill Gates, entre comportements déplacés et fréquentations douteuses
Le bitcoin tombe sous les 40 000$ après une mise en garde des banques chinoises
600 scientifiques du monde entier vont créer une carte 3D de l'Univers
Un satellite a observé pour la première fois une éruption solaire
La vie détectée sur Mars pourrait être issue des laboratoires de la NASA, selon un scientifique