La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 089,11
    +530,34 (+1,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Des vaccins inefficaces abandonnés, des livraisons retardées

·2 min de lecture

Deux vaccins ont été abandonnés aujourd'hui en raison d'une efficacité insuffisante. L'Union européenne durcit le ton contre le laboratoire AstraZeneca, en retard dans ses livraisons. A l'inverse, Moderna se réjouit de l'efficacité de son vaccin sur deux variants.

Ce lundi 25 janvier 2021, des deux vaccins contre le COVID-19 sur lesquels il travaillait, disant vouloir privilégier la recherche sur des traitements de la maladie avec pour objectif de premiers résultats d'ici fin mars. Ils n’étaient pas assez efficaces. Les deux vaccins, le V591, acquis avec le rachat de l'autrichien Themis Bioscience, et le V590, développé avec l'organisation à but non lucratif IAVI, ont généré lors des premiers essais des réponses immunitaires inférieures à celles observées chez des personnes ayant guéri du COVID-19 comme à celles annoncées pour des vaccins déjà autorisés, explique le laboratoire.

L'Institut Pasteur a annoncé lundi qu'il arrêtait le développement de son principal projet de vaccin contre le Covid-19, car les premiers essais ont montré qu'il était moins efficace qu'espéré. "Les réponses immunitaires induites se sont avérées inférieures à celles observées chez les personnes guéries d'une infection naturelle ainsi qu'à celles observées avec les vaccins autorisés" contre le Covid-19, a expliqué l'Institut pour justifier sa décision de mettre fin à son projet.

L'abandon de ces deux projets de vaccins contre le Covid-19 intervient à un moment où les laboratoires ayant déjà reçu l'autorisation pour leur propre vaccin peinent à répondre à la demande.

Sanofi et AstraZeneca en retard

Le laboratoire français Sanofi avait de son côté annoncé en décembre que son vaccin avait pris du retard et ne serait prêt que fin 2021, en raison de résultats moins bons qu'attendu.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a appelé ce lundi le PDG d'AstraZeneca pour exiger qu'il honore les livraisons de son vaccin anti-Covid conformément au contrat avec l'UE, après l'annonce de retards, selon un porte-parole. Le PDG évoquait des livraisons moins importantes au premier trimestre en raison d'une "baisse de rendement" sur un site de fabrication, avait prévenu vendredi le groupe britannique.

Ursula von der Leyen a rappelé "que l'UE avait [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi