Marchés français ouverture 6 h 2 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 739,40
    -408,11 (-1,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 231,04
    +217,23 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    41 272,26
    -6 486,57 (-13,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,78
    -196,05 (-12,54 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Vaccins : la Commision européenne poursuit Astra Zeneca

·2 min de lecture

La Commission européen va poursuivre en justice le laboratoire suédo-britannique Astra Zeneca, qu'elle accuse de ne pas avoir respecté ses obligations dans la livraison des vaccins. Celui-ci dément et promet de se défendre "fermement".

La Commission européenne (CE) a annoncé lundi qu'elle avait lancé une action en justice contre AstraZeneca, le laboratoire anglo-suédois n'ayant pas respecté son contrat pour la livraison des doses de vaccins anti-COVID 19. L'exécutif européen estime également que le groupe pharmaceutique ne disposait pas d'un plan suffisamment fiable pour garantir des livraisons dans les temps.

Une action en justice jugée "sans fondement" par le laboratoire suédo-britannique. Celui-ci a riposté sans tardé à l'annonce faite par l'Union européenne en déclarant par un communiqué qu'il comptait "fermement se défendre". AstraZeneca dit avoir "complètement respecté" le contrat noué avec Bruxelles et espère avoir "l'occasion de régler ce différend le plus tôt possible"..

L'Europe avait déjà fustigé le comportement d'Astra Zeneca

L'exécutif européen avait déjà mis en cause le rôle du fabricant anglo-suédois pour le retard pris par l'Europe dans la vaccination, notamment par la bouche du commissaire au marché intérieur Thierry Breton. "On avait commandé 120 millions de doses pour le premier trimestre et 180 millions pour le deuxième trimestre. Il se trouve qu'au premier trimestre, ils (AstraZeneca, NDLR) n'en ont livré que 30 millions, ce qui a créé des problèmes que tout le monde a vus" et "ils n'en livrent que 70 millions au second trimestre", avait-il expliqué le 18 avril, laissant entendre que le contrat, qui "se termine le 30 juin", pourrait ne pas être renouvelé.

Selon les termes du contrat signé avec l'Europe, AstraZeneca s'était engagé à "faire raisonnablement de son mieux" pour livrer à l'Union européenne 180 millions de doses de son vaccin, développé avec l'université d'Oxford et désormais baptisé Vaxzevria, au cours du deuxième trimestre 2021. Les livraisons étaient supposées atteindre un total de 300 millions de doses sur l'ensemble du premier semestre. Mais le groupe pharmaceutique a annoncé dans un communiqué publié mi-mars qu'il ne pourrait fournir que 100 millions de doses, [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi