La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 027,58
    -173,09 (-0,51 %)
     
  • Nasdaq

    13 863,27
    -189,08 (-1,35 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2035
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    45 833,89
    -493,22 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 244,26
    -54,70 (-4,21 %)
     
  • S&P 500

    4 156,41
    -29,06 (-0,69 %)
     

Des vaccinodromes pour accueillir les plus de 70 ans, "matin, midi et soir"

·2 min de lecture

Tout en se préparant à contribuer à la mise en flacon des vaccins, la France disposera "dans les prochains jours" de quelque 35 "vaccinodromes", pour accueillir en priorité les plus de 70 ans, sans comorbidité.

Emmanuel Macron, en visite ce matin dans un centre de vaccination à Valenciennes (Nord), a assuré . Le chef de l'État a appelé à vacciner "au maximum", "tous les jours", "matin, midi et soir", en rappelant que la vaccination est "le coeur de la bataille" contre le . "On se bat pour avoir des doses (...) On va changer de dimension à partir d'avril" et "il n'y pas de week-ends et de jours fériés pour la vaccination", a ajouté le chef de l'État.

Dans l'immédiat, le gouvernement — — a annoncé mardi vouloir mettre les bouchées doubles pour "vacciner massivement". A cet effet, quelques 35 "vaccinodromes" devraient être opérationnels dans les prochains jours.

Vaccination pour les personnes âgées de 70 à 75 ans, sans comorbidité

"On va faire deux choses" pour "accélérer à partir de ce samedi", a déclaré Emmanuel Macron. La première est la mise en place d'un numéro de téléphone dédié pour "aller chercher les plus de 75 ans qui ne se sont pas fait encore vacciner et tous ceux qui n'ont pas réussi à avoir de rendez-vous". De plus, "on va ouvrir la vaccination aux 70-75 ans", a-t-il ajouté, alors qu'actuellement elle est proposée à tous les plus de 75 ans ou à partir de 65 ans pour les personnes souffrant de comorbidités. "Je veux qu'on organise les choses de manière très méthodique, descendre par tranches d'âge", a-t-il précisé en maintenant .

Avant cela, Emmanuel Macron estime que l'accélération prévue des livraisons de vaccins dans les prochaines semaines devrait permettre d'organiser des campagnes de vaccination ciblées, au profit de certaines professions exposées à partir d'avril-mai. Et de citer les enseignants.

Objectif : passer de 6,35 millions de Français vaccinés à 10 millions à la mi-avril

Emmanuel Macron a déploré que le laboratoire AstraZeneca . Un peu plus tôt, le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, annonçait que la France disposerait d'ici au début de l'été de cinq sites participant à la production de vaccins contre le coronavirus[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi