La bourse ferme dans 7 h 29 min
  • CAC 40

    6 722,69
    +46,79 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 116,92
    +0,30 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1882
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 812,60
    -9,60 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    32 499,31
    -1 518,41 (-4,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,09
    -23,81 (-2,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,38
    +0,12 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 568,47
    -0,26 (-0,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 104,86
    +23,14 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 081,03
    -154,77 (-0,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,3917
    +0,0034 (+0,24 %)
     

"Vaccinez-vous", recommande aux jeunes et aux récalcitrants la lanceuse d'alerte Irène Frachon

·2 min de lecture

"Je suis convaincue de la qualité, du sérieux et de l'efficacité des sérums agréés en France. C'est l'inverse du Mediator", a déclaré dans une interview au Parisien publiée mardi la lanceuse d'alerte Irène Frachon. La pneumologue française a appelé les jeunes à aller se faire vacciner pour "sortir de cette hibernation".

Alors qu'une fracture menace de séparer la population vaccinée de ceux qui hésitent encore à se faire vacciner, la pneumologue français Irène Frachon, qui a contribué à révéler le scandale du Mediator, s'est déclarée "convaincue de la qualité, du sérieux et de l'efficacité des sérums" agréés en France et a appelé les hésitants à aller se faire piquer, dans une interview publiée dans le Parisien.

La lanceuse d'alerte, qui ne s'est jamais exprimée que sur l'affaire du Mediator, a décidé de sortir de sa réserve en découvrant que certains n'hésitaient pas à utiliser son nom "comme une caution à la défiance et au complotisme sur les réseaux sociaux". "Je ne veux pas que l'affaire du Mediator soit instrumentalisée pour aggraver le drame de la pandémie, cautionner une défiance qui est, cette fois, très mal placée et délétère", explique-t-elle au Parisien.

L'inverse du Mediator

Le médecin raconte avoir "regardé de près les études de validation et la veille de pharmacovigilance". Elle s'est forgée une opinion: "c'est l'inverse du Mediator où dès le début, alors qu'on pouvait s'apercevoir que c'était un poison, on a fermé les yeux". La lanceuse d'alerte admet l'existence de "quelques effets secondaires comme un syndrome grippal", mais, elle en est convaincue, "les bénéfices du vaccin sont infiniment supérieurs aux risques du Covid, il n'y a pas photo".

"Aujourd'hui, beaucoup de gens me font confiance et je leur dis: vous avez une solution, faites vous vacciner!".

Une modélisation de l'institut Pasteur publiée le 29 juin estime qu'une personne non vaccinée a douze fois plus de chances de transmettre le Covid-19 qu'une personne vaccinée.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles