La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 285,09
    -97,04 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    13 314,26
    -115,71 (-0,86 %)
     
  • Nikkei 225

    27 824,83
    -259,67 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2158
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 194,09
    +166,52 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    35 543,51
    -3 690,54 (-9,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 194,89
    -3,03 (-0,25 %)
     
  • S&P 500

    4 155,38
    -18,47 (-0,44 %)
     

Vaccination des professionnels prioritaires : le syndicat des enseignants Unsa veut en savoir plus sur "l’organisation de la campagne"

franceinfo
·1 min de lecture

Alors que le Premier ministre, Jean Castex, annonce des créneaux dédiés de vaccination à l’AstraZeneca ouverts dès ce week-end pour les enseignants et policiers de plus de 55 ans, ainsi que plusieurs autres professions particulièrement exposées au Covid-19, Stéphane Crochet, secrétaire général du syndicat des enseignants Unsa appelle à "surveiller comment la profession réagit car, comme dans tout le reste de la population, il y a davantage d'inquiétude avec ce vaccin."

franceinfo : Les annonces de Jean Castex sont une confirmation, puisque la vaccination des plus de 55 ans avait été évoquée le mois dernier. Est-ce satisfaisant ?

Stéphane Crochet : C’est une première étape. Le président s'était engagé il y a déjà plusieurs semaines à démarrer cette vaccination des professionnels prioritaires sans que l'on sache vraiment quelle forme elle prendrait. On apprend aujourd'hui que ça commencera dès ce week-end pour le personnel scolaire de plus de 55 ans. Il faudrait maintenant connaître les étapes suivantes et la manière dont seront vaccinées toutes les catégories de personnel présents dans les établissements scolaires, toutes classes d’âges confondues. Évidemment, chaque étape franchie est une bonne nouvelle. Mais il est aussi nécessaire que nous en sachions plus sur l’organisation et le déroulement de la campagne. Le Premier ministre parlait par exemple d’injection des vaccins AstraZeneca, Pfizer et Moderna. Les informations qui nous sont communiquées par les recteurs dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi