La bourse ferme dans 42 min
  • CAC 40

    5 809,53
    -0,20 (-0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 696,23
    -11,49 (-0,31 %)
     
  • Dow Jones

    31 463,94
    +72,42 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,2066
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 707,50
    -26,10 (-1,51 %)
     
  • BTC-EUR

    41 912,17
    +654,38 (+1,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 011,70
    +23,61 (+2,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,14
    +1,39 (+2,33 %)
     
  • DAX

    14 024,16
    -15,64 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    6 646,44
    +32,69 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    13 216,75
    -142,04 (-1,06 %)
     
  • S&P 500

    3 854,98
    -15,31 (-0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3936
    -0,0020 (-0,15 %)
     

Vaccination : dans plusieurs régions, des déprogrammations faute de doses

·1 min de lecture

Malgré la volonté du gouvernement d'accélérer sa campagne de vaccination contre le coronavirus, de premiers ralentissements sont déjà constatés au niveau local. Jeudi, l'ARS Hauts-de-France a indiqué à l'AFP que des reprogrammations de rendez-vous de vaccination étaient nécessaires, faute d'un approvisionnement suffisant en doses. Et la situation touche d'autre régions. 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation jeudi 21 janvier

Ainsi, dans les Hauts-de-France, un tiers des rendez-vous pris dans les centres de vaccination pour les 15 prochains jours doivent être annulés et reprogrammés ultérieurement. 

"Je ne peux téléphoner que d'ici 15 jours"

Des personnes de plus de 75 ans qui étaient parvenues, parfois non sans mal, à s'inscrire pour une séance de vaccination, reçoivent donc actuellement un coup de téléphone pour leur indiquer que celle-ci est reportée, comme Jacqueline, une retraitée de 80 ans. "Mon rendez-vous était pour jeudi 16 heures. À 10h30, on m'a téléphoné pour me dire que la séance était annulée", raconte à Europe 1 cette habitante de Marcq-en-Baroeul. "Je n'ai pas de rendez-vous, poursuit l'octogénaire. Je ne peux téléphoner que d'ici 15 jours-trois semaines pour essayer d'en obtenir un."

Pourtant, se faire vacciner est très important pour cette retraitée. "C'est urgent, parce que j'ai du diabète et des problèmes pulmonaires", indique-t-elle encore, se disant aujourd'hui "au point mort". Et de conclure, inquiète : "Je ne sais pas comm...


Lire la suite sur Europe1