La bourse ferme dans 3 h 56 min
  • CAC 40

    6 740,20
    +64,30 (+0,96 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 123,61
    +6,99 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1895
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    -9,30 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    32 333,84
    -1 217,17 (-3,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    937,79
    -23,11 (-2,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,59
    +0,33 (+0,46 %)
     
  • DAX

    15 588,28
    +19,55 (+0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 103,23
    +21,51 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3932
    +0,0048 (+0,35 %)
     

Vaccination obligatoire des soignants: Qui y adhère, qui s'y oppose ?

·2 min de lecture

Alors qu'Olivier Véran doit recevoir les organisations des personnels de santé aujourd'hui pour discuter de la vaccination obligatoire, les groupes parlementaires d'opposition LR et PS comptent, sous conditions, soutenir cette vaccination obligatoire des soignants, pendant que les Insoumis sont circonspects et le RN défavorable.

Le groupe LR, premier groupe d'opposition à l'Assemblée, et souhaite qu'elle s'applique à "toutes les personnes assimilées aux personnels soignants, dans les Ehpad, les hôpitaux et les cliniques" ainsi que "les aides à domicile". Idem chez les sénateurs LR, dont le patron Bruno Retailleau estime qu'il ne faut pas attendre septembre. Il suggère également "une campagne d'information renforcée à l'égard d'une population qui doute encore". "Dès le mois de septembre, la question se posera dans l'Education nationale", ajoute le patron des députés LR Damien Abad, opposé en revanche à une obligation pour tous.

Les députés de droite se prononcent contre l'extension du pass sanitaire, redoutant des "vraies difficultés d'organisation" et des "tensions sur le terrain". Le centre droit pour les soignants, mais pas seulement Au centre droit, le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde défend la vaccination obligatoire des personnels soignants, mais aussi celle "des professeurs et du personnel éducatif pour la rentrée". Et "il faut étendre le pass sanitaire aux lieux qui participent à la propagation du virus".

Au Sénat, Hervé Marseille, président du groupe centriste, juge "légitime" de rendre la vaccination obligatoire pour le personnel soignant, administratif et occasionnel des Ehpad, dès juillet. Il souhaite aussi une obligation vaccinale pour "les personnes les plus à risque" mais pas pour tous.

Le PS veut une concertation

A gauche, les députés PS sont "favorables" à la vaccination obligatoire pour les soignants, mais "pas dans n'importe quelles conditions". Ils réclament une "concertation avec les représentants des personnels". Les socialistes sont par ailleurs "plutôt favorables" à l'extension du pass sanitaire, par exemple dans les restaurants, mais réclament des précisions sur la mise en oeuvre. Le PS est hostile à un isolement obligatoire des malades sous peine de sanction, jugeant la proposition "disproportionnée" et "attentatoire aux libertés".

Lire aussi

Chez EELV, qu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles