La bourse ferme dans 5 h 42 min
  • CAC 40

    5 536,20
    -54,59 (-0,98 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 587,71
    -30,64 (-0,85 %)
     
  • Dow Jones

    31 176,01
    -12,37 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2179
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 854,20
    -11,70 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    25 678,76
    +621,34 (+2,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    617,54
    +7,55 (+1,24 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,87
    -1,26 (-2,37 %)
     
  • DAX

    13 820,83
    -85,84 (-0,62 %)
     
  • FTSE 100

    6 680,20
    -35,22 (-0,52 %)
     
  • Nasdaq

    13 530,92
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 853,07
    +1,22 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3662
    -0,0068 (-0,50 %)
     

Vaccination: l'étrange silence de l'Eglise de France contraste avec le volontarisme du Vatican

·2 min de lecture

Le pape devrait être le premier citoyen du Vatican a se faire vacciner. Un symbole fort, qui contraste avec le mutisme des évêques Français sur le sujet.

Au Vatican, la salle Paul VI, un gigantesque auditorium des années 1970 réservée habituellement aux audiences papales sera adaptée pour administrer le d’ici quelques jours. Selon la direction Santé et Hygiène du Gouvernorat du Vatican un réfrigérateur à ultra basse température a été acheté pour stocker les doses de vaccins qui sont attendues "en quantité suffisante pour couvrir les besoins du Saint-Siège et de l'État de la Cité du Vatican". Le chiffre de 10.000 doses, avancé par les médias argentins, n’a pas été confirmé. Une source romaine confirme par contre que le Souverain pontife, étant donné son âge et ses "contacts fréquents avec le public", pourrait être le premier citoyen du micro-Etat à se faire injecter le produit.

Gardienne du dogme, la Congrégation pour la doctrine de la foi s’est par ailleurs fendue, le 21 décembre dernier, d’un texte estimant qu’un tel traitement est un acte "pour le bien commun". Le texte juge même "moralement acceptable" l’utilisation de vaccins conçus à partir de fœtus avortés. Le devoir moral d’éviter une coopération passive à l’avortement ne prévaut pas s’il existe un "danger grave", tel que la propagation incontrôlable de l’épidémie, précise le document validé par le pape.

"Rôle essentiel des vaccins pour vaincre la pandémie"

Le 29 décembre, la Commission Covid-19 et l’Académie pontificale pour la vie ont également communiqué en insistant sur "le rôle essentiel des vaccins pour vaincre la pandémie et protéger la santé de tous". La note insiste sur le fait que "le refus du vaccin peut également constituer un risque pour d’autres". Autant dire que la vaccination à venir de Jorge Mario Bergoglio, 84 ans, aura des airs de croisade pour le progrès et devrait être très médiatisée.

Lire aussi

Un engagement qui contraste avec la discrétion de l’épiscopat français. et obtenu du Conseil d’Etat , après avoir émis des réserves sur la loi sur le séparatisme, l’Eglise de France reste en effet pour l’instant en retrait du débat sur la vacci[...]

Lire la suite sur challenges.fr