Marchés français ouverture 7 h 36 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 488,42
    +80,25 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2092
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    40 191,95
    -1 167,80 (-2,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    957,46
    -29,19 (-2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Vaccination en entreprise : ce sera possible dès jeudi

·2 min de lecture

Une nouvelle étape dans la campagne de vaccination en France va débuter jeudi 25 février. Comme le relatent Le Figaro et France Bleu, les médecins du travail vont pouvoir commencer à vacciner dans les entreprises à compter de cette date. ”Conformément aux recommandations du 2 février 2021 de la Haute autorité de santé (HAS), il a été décidé qu'à compter du 25 février 2021, après les professionnels de santé et du médico-social, le vaccin AstraZeneca sera utilisé notamment pour la vaccination des personnes de 50 à 64 ans inclus atteintes de comorbidités”, a fait savoir le secrétariat d'État chargé des retraites et de la santé au travail.

Seules les personnes entrant dans cette tranche d’âge, atteintes de comorbidités (diabète non stabilisé, maladie cardiovasculaire...) et souhaitant se faire vacciner pourront recevoir une dose du vaccin AstraZeneca. “Comme pour tout acte de vaccination, leur intervention (aux médecins du travail, ndlr) se fait dans le strict respect des règles déontologiques liées au consentement des personnes, au secret médical et à la confidentialité des vaccinations vis-à-vis de l'employeur”, précise le texte. Les premiers vaccins vont être livrés aux entreprises dans les jours à venir, avant une autre livraison prévue à compter du 1er mars : c’est aux médecins du travail (et non à l’entreprise) de se rapprocher d’une pharmacie de rattachement pour passer la commande de vaccins.

>> A lire aussi - Vaccination Covid 19 : on en sait plus sur l'ouverture des futurs rendez-vous

“Le nombre de doses allouées ne dépend pas de la taille de l'entreprise”, précise le secrétariat d'État chargé des retraites et de la santé au travail au Figaro. Des détails restent toutefois à régler, alors que le protocole ne précise pas si le médecin du travail doit effectuer toutes les vaccinations dans son entreprise, par exemple. Des infirmières pourraient ainsi venir leur prêter main forte. "Le périmètre d'intervention des services de santé au travail sera amené à s'adapter dans les semaines qui viennent au fur et à mesure de l'évolution de la stratégie vaccinale globale et de la disponibilité des vaccins”, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Faurecia a bien limité la casse en 2020
Elon Musk est (déjà) redevenu l’homme le plus riche du monde, mais ce n’est pas grâce à Tesla
Ils se font passer pour le président de l’entreprise et l’arnaquent de 15 millions d’euros
Hermès limite l'impact de la crise grâce à ses ventes en Asie
Renault a perdu 8 milliards d'euros en 2020 !