Marchés français ouverture 7 h 54 min
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1841
    -0,0027 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 475,25
    +628,18 (+1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Vaccination, emploi... Ces signes auxquels s'accroche l'élite pour la sortie de crise, aux Rencontres d'Aix

·2 min de lecture

Réunis aux Rencontres d'Aix, les grands patrons, économistes et politiques ont affiché leur optimisme sur le rebond de notre économie, malgré les menaces d'une nouvelle vague épidémique alors que la campagne de vaccination stagne. Même si le choc a été hyper violent, cette crise n'a pas amputé notre potentiel de croissance, grâce aux aides massives des Etats. Ce qui rend la reprise plus solide.

L’élite savoure ses retrouvailles. Sous de grands chapiteaux en plein air, avec obligatoire, les grands patrons, économistes et politiques se sont à nouveau réunis, du 2 au 4 juillet aux Rencontres d’Aix, le "Davos provençal" qui avait été réduit à un brainstorming numérique, l’année dernière, pour cause de Covid. Les 350 participants ont repris, avec enthousiasme, leurs habitudes: gamberge la journée, avec une cinquantaine de conférences et opéra, jazz ou cocktails le soir. Même si la crise sanitaire est loin d’être terminée, l’ambiance était à l’optimisme.

Car tous les indicateurs sont au vert. Les organisations internationales ont revu leurs perspectives de croissance à la hausse, cette année. En France, le moteur s’est bien remis en route: la consommation s’envole, avec une hausse de 15 à 20%, en juin, des achats par carte bancaire et l’Hexagone sera même le seul pays européen à atteindre son niveau de consommation d’avant crise à la fin 2021. Les patrons enregistrent une hausse historique de leur moral, ce qui hisse . "Il y a un an, on nous annonçait des centaines de milliers de faillites, une Europe au bord du gouffre, a rappelé Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie et des Finances. Notre stratégie était la bonne. Nous sommes sur la voie du redressement".

La croissance va dépendre de la vaccination

Certes, du coronavirus, qui alarme les autorités sanitaires, fait planer un sérieux risque sur la reprise. En mai, l’OCDE envisageait un scénario pessimiste de reprise épidémique qui amputerait le rebond de la croissance de plus d’un point en Europe. C’était la prolifération spectaculaire du variant indien. Bruno Le Maire a donc rappelé, dans une interview au Parisien que "notre croissance dépendra de la vaccination", dont le rythme a fortement ralenti.

N’empêche, à Aix, les experts ont insisté sur la solidité de cette "reprise hors du commun", dixit l’OCDE. "Jamais dans l’histoire d’une crise, l’intervention des autorités n’avait été aussi rapide et effic[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles