La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    41 053,45
    -778,12 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Une vaccination complète réduirait de moitié le risque de Covid long

·1 min de lecture

Selon une vaste étude britannique, le fait d'être entièrement vacciné réduit de moitié le risque de développer des symptômes durables à la suite d'une infection au Covid-19, également appelée "Covid long". L'étude, publiée mercredi 1er septembre dans la revue à comité de lecture The Lancet Infectious Diseases, a utilisé les données de l'étude ZOE COVID, qui utilise une application pour suivre les symptômes du Covid-19 déclarés par plus de 4 millions de personnes au Royaume-Uni.

Elle a révélé que les personnes qui ont été infectées après avoir reçu deux doses de vaccin étaient 47 % moins susceptibles de présenter des symptômes du Covid-19 durant plus de 28 jours. La fièvre, la toux persistante, la perte de l'odorat et la fatigue étaient les symptômes durables les plus fréquemment signalés par les participants à l'étude, selon cette dernière.

À lire aussi — Covid-19 : les vaccinés guérissent plus vite du variant Delta, selon une étude

Sur environ un million de personnes entièrement vaccinées suivies dans l'étude, seulement 0,2 % ont développé une infection au Covid-19, et elles étaient environ deux fois plus susceptibles d'être asymptomatiques que celles qui n'étaient pas vaccinées, selon l'étude.

Cependant, le fait d'être partiellement vacciné — c'est-à-dire de n'avoir reçu qu'une dose sur un vaccin à deux doses — ne réduisait guère le risque de développer un Covid long, selon l'étude.

Celle-ci comprenait des données de décembre 2020 à début juillet 2021, une période au cours de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des clients de Starlink se plaignent de ne pas pouvoir joindre la société internet d'Elon Musk
Les astronautes de l'ISS partagent leurs plus belles photos prises depuis le début de l'année
Voici comment l'armée de l'air indienne se modernise face à la menace chinoise
Perseverance a prélevé un premier échantillon de roche sur Mars
Amazon est sur le point de lancer son propre téléviseur aux États-Unis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles