La bourse ferme dans 4 h 37 min
  • CAC 40

    5 819,40
    +26,61 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 721,39
    +14,77 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    31 535,51
    +603,14 (+1,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    -0,0023 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 728,20
    +5,20 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    40 728,11
    +942,22 (+2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    986,21
    -0,44 (-0,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,66
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    14 085,45
    +72,63 (+0,52 %)
     
  • FTSE 100

    6 634,94
    +46,41 (+0,70 %)
     
  • Nasdaq

    13 588,83
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 901,82
    +90,67 (+2,38 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,3913
    -0,0007 (-0,05 %)
     

Vaccination: Castex promet de passer la "surmultipliée"

·2 min de lecture
VACCINATION: CASTEX PROMET DE PASSER LA "SURMULTIPLIÉE"

PARIS (Reuters) - Jean Castex a promis lundi une accélération de la campagne de vaccination contre le COVID-19 dans les jours qui viennent et a écarté l'hypothèse d'un reconfinement à brève échéance.

"Cette semaine est décisive, parce qu'on va mettre la surmultipliée, comme c'était prévu", a déclaré le Premier ministre sur France 5, quelques heures après l'ouverture de la vaccination aux plus de 75 ans.

"A la fin de la semaine dernière, on avait vacciné 422.000 personnes. Je peux vous dire que, dans les deux prochaines semaines, on va changer de braquet. Les choses vont monter en charge. Nous espérons avoir vacciné plus d'un million de personnes à la fin de ce mois. Moi, je vous dis qu'il y en aura un peu plus que ça", a-t-il poursuivi, précisant que la France avait reçu à ce jour 1,6 million de doses.

Interrogé sur un éventuel reconfinement général, Jean Castex a répondu: "Je rappelle que le précédent confinement a été décidé par le président de République alors qu'il y avait en moyenne 50.000 contaminations par jour. Ça a été efficace."

"Ce que je constate, c'est qu'un mois après, on était retombé à 15.000 contaminations par jours. On a rouvert un certain nombre d'établissements recevant du public et, depuis, on est plutôt à 18.000 par jour en moyenne. Donc, pas question de desserrer l'étreinte et, effectivement, (il y a) nécessité de prendre des mesures complémentaires."

"Nous devons nous réserver des capacités d'action. Le confinement en est une, mais acceptez que nous le fassions lorsque nous estimons nécessaire en notre âme et conscience et par rapport à des situations épidémiques qui le justifient. On reste encore aujourd'hui, grâce aux efforts des Français dans une situation favorable", a-t-il ajouté.

(Jean-Philippe Lefief)