La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 303,17
    -633,87 (-2,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 270,60
    -355,47 (-2,61 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2115
    -0,0053 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    25 795,73
    -996,64 (-3,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    627,44
    -12,48 (-1,95 %)
     
  • S&P 500

    3 750,77
    -98,85 (-2,57 %)
     

Vaccin Pfizer: les premiers lots pour l'UE quittent l'usine belge

·2 min de lecture

Les premiers lots du vaccin de Pfizer-BioNTech à destination de l'Union européenne ont quitté ce mercredi l'usine belge de Puurs où ils sont fabriqués.

Les premiers lots du de BioNTech à destination de pays de l'UE ont quitté mercredi matin l'usine belge de Puurs, où ils sont fabriqués, à la suite du feu vert lundi des autorités européennes, a constaté une journaliste de l'AFP

Trois camionnettes réfrigérantes ont quitté le site industriel du géant pharmaceutique américain Pfizer, dans le nord-est de la Belgique, entre neuf heures et dix heures.

L'opération, qui recourait aux moyens logistiques de l'entreprise de fret belge H. Essers, s'est déroulée sous haute surveillance policière, deux véhicules des forces de l'ordre escortant chaque camionnette après le chargement de sa cargaison. Les médias étaient tenus à bonne distance.

De premiers acheminements avaient déjà eu lieu début décembre depuis Puurs en direction du Royaume-Uni, après l'approbation de l'autorité sanitaire britannique. La campagne de vaccination a par ailleurs déjà commencé ce mercredi en Suisse.

Interrogé par l'AFP, Pfizer s'est refusé à toute précision sur les populations de l'UE auxquelles étaient destinés les lots de mercredi. L'une des camionnettes portait une plaque d'immatriculation polonaise.

La Commission européenne a annoncé lundi qu'elle autorisait la distribution dans l'UE du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech, quelques heures après le feu vert de l'Agence européenne des médicaments (AEM).

L'UE avait précédemment annoncé que les premières vaccinations débuteraient entre les 27 et 29 décembre dans l'ensemble des Etats membres. La distribution qui prendra son essor en janvier et qui se déroulera tout au long de 2021 se fera au prorata de la population des Etats.

En France, la Haute autorité de santé (HAS) doit rendre jeudi, à la veille de Noël, un avis sur ce vaccin, pour de premières injections attendues dimanche.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi