La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 878,77
    +101,01 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 442,64
    -309,59 (-2,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2157
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 635,12
    -1 068,26 (-2,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 515,59
    -45,71 (-2,93 %)
     
  • S&P 500

    4 205,71
    -26,89 (-0,64 %)
     

Vaccin : comment Pfizer/BioNTech a pris des risques et a gagné son pari

·1 min de lecture

Vite arrivé, exceptionnellement efficace contre le Covid-19 et produit en masse. Le vaccin Pfizer/BioNTech cumule les réussites grâce à un mélange de chance et de choix judicieux, qui vaut à ses créateurs d'échapper aux controverses malgré une quête effrénée de rendements.

Retour sur le calendrier. 9 avril 2020, dans les premiers mois de la crise sanitaire. L'Américain Pfizer, mastodonte à l'énorme force de frappe, et l'Allemand BioNTech, petit spécialiste de technologies de pointe, s'allient pour un vaccin contre le Covid-19.

Ils parient sur une technologie novatrice, l'ARN messager, encore jamais utilisée dans la vie réelle, et promettent de "fournir des centaines de millions de doses en 2021", alors que l'Europe est largement plongée dans de stricts confinements et que l'épidémie prend déjà de l'ampleur aux Etats-Unis.

Sept mois plus tard, Pfizer annonce des résultats positifs, les premiers d'un vaccin issu du monde occidental. Particulièrement favorables avec plus de 90% d'efficacité, ils sont, depuis, largement confirmés en conditions réelles, comme en Israël où la vaccination est très avancée.

Le succès est aussi industriel. En mars, BioNTech a promis 2,5 milliards de doses pour cette année, un quart de plus qu'initialement prévu. Le vaccin domine pour l'heure les campagnes dans l'UE et en est un fer de lance aux Etats-Unis comme au Royaume-Uni.

Osé, le pari est donc gagné, faisant oublier au passage nombre de polémiques naissantes sur fond de soupçons d'une quête impitoyable (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Marlette : comment deux soeurs ont réussi à imposer leurs préparations bio pour gâteaux dans nos rayons
Rappel général de dinde et de canard chez la plupart des distributeurs
Un adolescent sauvé de son accident de quad grâce à son live sur TikTok
États-Unis : Nike n’a pas payé d’impôts ces trois dernières années
AstraZeneca : plus de bénéfices que de risques, selon l'Agence européenne des médicaments