La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 942,06
    +127,80 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    13 127,61
    +129,11 (+0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,2124
    +0,0041 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    30 714,66
    +541,67 (+1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    737,96
    +22,76 (+3,18 %)
     
  • S&P 500

    3 792,24
    +23,99 (+0,64 %)
     

Le vaccin Moderna homologué en France

·2 min de lecture

Les premières livraisons du vaccin anti-Covid de Moderna, approuvé par l'Union européenne il y a deux jours, devraient arriver en France dans la seconde quinzaine de janvier, a déclaré vendredi Alain Fischer, président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale contre le COVID-19.

Les premières livraisons du vaccin anti-Covid de Moderna, approuvé par l'Union européenne il y a deux jours, devraient arriver en France dans la seconde quinzaine de janvier, a déclaré vendredi Alain Fischer, président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale contre le COVID-19.

"Cela viendra compléter l'arsenal, c'est bien d'avoir deux vaccins, ça permettra (...) d'amplifier cette campagne de vaccination", s'est félicité l'immunologue sur l'antenne de BFM TV, alors que la vaccination a débuté dans le pays le 27 décembre dernier avec le produit développé par Pfizer et BioNTech.

La Haute autorité de santé (HAS) a approuvé vendredi l'utilisation du vaccin contre le COVID-19 de Moderna. Seul le vaccin de Pfizer et de BioNTech était jusqu'ici homologué en France. "La France dispose désormais de deux vaccins pour poursuivre la vaccination de la population", se félicite la HAS, dans un communiqué diffusé sur son site internet. "La disponibilité progressive des doses et la circulation très active du virus sur le territoire appellent à multiplier les efforts pour vacciner les populations les plus à risque de formes sévères et les plus exposées, dans le cadre d'une campagne proche du terrain, pragmatique et flexible. L'efficacité du vaccin est avérée pour diminuer drastiquement le nombre de cas symptomatiques de la Covid-19. Il manque encore les données nécessaires pour conclure sur un effet sur la transmission du virus. Ce vaccin s'intègre dans la stratégie vaccinale actuelle."

L'efficacité de ces vaccins contre les nouveaux variants plus contagieux du coronavirus SARS-CoV-2 apparus récemment en Angleterre et en Afrique du Sud, n'est pas encore avérée, a ajouté le conseiller du gouvernement. "On n'a pas l'information encore. (...) On peut espérer que ça passe, on aura très vite (...) des données."

Critiqué pour le lent démarrage de la campagne vaccinale, le gouvernement de Jean Castex a promis ces derniers jours d'accélérer, tout en gardant pour objectif de vaccin[...]

Lire la suite sur challenges.fr