La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 232,00
    -705,04 (-2,28 %)
     
  • Nasdaq

    13 237,34
    -388,73 (-2,85 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2101
    -0,0068 (-0,56 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    25 734,95
    -1 068,66 (-3,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    626,97
    -12,95 (-2,02 %)
     
  • S&P 500

    3 739,75
    -109,87 (-2,85 %)
     

Vaccin: L'OMS appelle les pays à cesser les "accords bilatéraux" avec les laboratoires

·2 min de lecture

L'OMS a appelé vendredi à une plus grande solidarité vaccinale dans la lutte contre le Covid-19, et demandé aux pays riches de cesser de conclure des "accords bilatéraux" avec les laboratoires pharmaceutiques.

L'OMS a appelé vendredi à une plus grande solidarité vaccinale dans la lutte contre le Covid-19, et demandé aux pays riches de cesser de conclure des "accords bilatéraux" avec les laboratoires pharmaceutiques.

"Je demande instamment aux fabricants de donner la priorité au déploiement" des vaccins par le biais du mécanisme Covax mis en place par l'Organisation mondiale de la santé et ses partenaires, a déclaré le chef de l'agence de l'ONU, Tedros Adhanom Ghebreyesus en conférence de presse.

"Et je demande instamment aux pays et aux fabricants de cesser de conclure des accords bilatéraux au détriment du Covax", a-t-il martelé.

Il a expliqué que ces accords bilatéraux, qui ont été signés au départ par les pays riches auprès des groupes pharmaceutiques et désormais également par les pays à revenu intermédiaire, risquent "de faire grimper le prix" des vaccins, au détriment de tous.

Et, a-t-il dit, "cela signifie que les personnes à risque élevé dans les pays les plus pauvres et les plus marginalisés ne recevront pas le vaccin".

Le patron de l'OMS a également demandé aux pays qui ont commandé plus de vaccins que nécessaire de les "donner (...) immédiatement au Covax qui est prêt à les distribuer équitablement dès aujourd'hui".

"Le nationalisme vaccinal nuit à tout le monde", a-t-il souligné.

Cet appel intervient alors que l'Union européenne, sous le feu des critiques pour un démarrage poussif des campagnes de vaccination, a doublé cette semaine ses précommandes du vaccin anti-Covid Pfizer-BioNTech.

En décembre, M. Tedros avait déjà appelé les riches à ne pas "piétiner" les pauvres dans la course au vaccin contre le Covid-19.

Le mécanisme Covax mis en place par l'OMS et l'Alliance pour les vaccins (Gavi) pour distribuer des vaccins anti-Covid aux pays défavorisés "a obtenu des contrats pour deux milliards de vaccins (...) que nous sommes prêts à déployer dès que les vaccins seront livrés", a-t-il expliqué vendredi.

Le responsable a assuré que 42 pays ont lancé des programm[...]

Lire la suite sur challenges.fr