Marchés français ouverture 7 h 44 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    28 147,51
    -461,08 (-1,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,2079
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    28 231,04
    +217,23 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    43 668,42
    -3 391,33 (-7,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 475,23
    -88,60 (-5,67 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Vaccin Johnson & Johnson : verdict européen aujourd'hui

·2 min de lecture

L'Agence européenne des médicaments (EMA) rend son avis aujourd'hui sur le vaccin Johnson & Johnson contre le Covid-19, au moment où la vaccination s'élargit à tous les citoyens aux Etats-Unis, une mesure que l'Inde va aussi appliquer à tous les adultes dès le 1er mai.

L'EMA, qui a son siège à Amsterdam, doit donner aujourd'hui, (15H00 GMT) une "conférence de presse virtuelle sur les conclusions à propos de l'évaluation de la sûreté" de ce vaccin unidose.

Cette décision est d'autant plus importante que plusieurs pays européens, dont la France, comptent sur ce vaccin pour accélérer leur campagne d'immunisation.

Or, l'incertitude sur la viabilité du vaccin reste entière, alors que les autorités sanitaires américaines ont recommandé mardi dernier "une pause" dans l'utilisation du Johnson & Johnson afin d'enquêter sur l'apparition de cas graves de caillots sanguins chez plusieurs personnes aux Etats-Unis. Toutefois, son utilisation devrait être de nouveau autorisée, peut-être accompagnée de "restrictions", et une décision devrait être rendue publique d'ici vendredi, a affirmé dimanche le conseiller médical de la Maison Blanche Anthony Fauci.

"Je pense que (la vaccination) reprendra, peut-être avec des restrictions. Je ne suis pas certain de ce que ce sera, si elles seront liées à l'âge ou au sexe, ou s'il sera simplement accompagné d'un avertissement", a-t-il affirmé.

En Inde, où la situation est rendue difficile face à une deuxième vague massive qui menace de submerger les hôpitaux, la capitale New Delhi est depuis lundi soir confinée pour une semaine. "Le système de santé de Delhi est au point de rupture", a déclaré à la télévision le chef du gouvernement de la capitale, Arvind Kejriwal. "Si nous n'imposons pas maintenant un confinement, nous allons au devant d'une catastrophe encore plus grande".

Insuffisance de stocks

L'ambition des autorités indiennes de vacciner toute la population adulte du pays se heurte toutefois à l'insuffisance des stocks de vaccins.L'Inde a recensé lundi un nouveau record de contaminations: 273.810 cas sur 24 heures, dépassant la barre des 200.000 pour le cinquième jour d'affilée.

Aux Etats-Unis, l'immense campagne de vaccination se poursuit à vive allure en dépit de la suspension mardi du vaccin Johnson [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi